L'Assemblée sur le qui-vive avant l'arrivée des députés

  • A
  • A
L'Assemblée sur le qui-vive avant l'arrivée des députés
Les tractations entre députés pour la répartition des sièges peuvent être longues.@ MARTIN BUREAU, LIONEL BONAVENTURE, LOIC VENANCE, Eric Feferberg / AFP
Partagez sur :

Le personnel du Palais Bourbon s'active pour préparer la venue de la prochaine législation, dont la majorité des membres pourrait faire ses premiers pas en politique.

REPORTAGE

Pendant que les candidats battent la campagne, on s'active déjà l'Assemblée nationale. Les préparatifs battent leur plein car il faudra dès la semaine prochaine accueillir les nouveaux députés. Les équipes font les cartons, le personnel de l'Assemblée répète, prépare l'attribution des bureaux. Dans les couloirs feutrés du Palais Bourbon règne une certaine effervescence.

Chacun à sa place. Dans la salle des Quatre Colonnes, les agents de l'Assemblée revoient leur protocole pour l'accueil des nouveaux députés à partir de lundi matin. L'entrée dans l'hémicycle : par la porte de droite pour les élus de droite, par celle de gauche pour les élus de gauche. Ceux de La République en marche! entreront par l'une ou l'autre en fonction de leur place dans la salle.

Ce sont les groupes qui répartissent les places dans l'hémicycle, les plus prisées étant celles les plus au centre, qui sont les plus en vues à la télé, et les places des historiques, comme celle de François Mitterrand, Pierre Mauroy ou Léon Blum. Dès le lendemain de l'élection c'est un travail dans l'urgence, avec des tractations souvent longues.

Répartition des bureaux. Un peu plus haut dans les étages, les députés actuels font leurs cartons, ils ont jusqu'au 20 juin pour vider les lieux, même ceux qui se représentent, car l'administration de l'Assemblée re-répartit les bureaux entre les groupes parlementaires, en fonction de leur nombre d'élus, explique Xavier Julien, de la communication du groupe socialiste. "Historiquement, le groupe majoritaire a les bureaux principaux autour de la salle Colbert, qui sert de salle de réunion, parce que ce sont des bureaux plus grands que la moyenne, non loin de l'hémicycle", explique-t-il.

À la majorité donc les bureaux les plus prestigieux. Les LR s'emparent historiquement les bureaux qui donnent sur la Cour d'honneur de l'Assemblée, héritage historique du gaullisme. Le service informatique du Palais Bourbon s'active lui pour que chaque député trouve en arrivant son ordinateur et son téléphone, en plus de la traditionnelle mallette avec la cocarde, l'écharpe tricolore et le règlement de l'Assemblée.

Des centaines de nouveaux visages. Quatre studios photo sont sur le pied de guerre pour faire le trombinoscope sur lequel s'apprêtent à chauffer les méninges des huissiers : ils vont devoir retenir en quelques jours les visages de centaines de nouveaux arrivants.