L'allusion graveleuse de Trump en plein débat

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans une joute verbale Trump-Rubio, le milliardaire a garanti qu'il n'avait aucun problème de taille...

C'est sans doute une grande première des débats présidentiels. Donald Trump, qui n'en est pas à sa première phrase polémique, n'a pas hésité à évoquer son anatomie jeudi lors d'un débat télévisé entre les quatre candidats républicains aux primaires. Tout est parti d'une remarque de Marco Rubio, qui le week-end dernier avait provoqué le milliardaire en se moquant de l'attention qu'il porte à son apparence, et de la taille supposée petite de ses mains. Une pique que n'a pas digérée Donald Trump.

Entre hilarité et consternation. La réplique ne s'est pas fait attendre. "Il a attaqué mes mains", s'est-il exclamé jeudi soir lors du débat à Detroit diffusé par Fox News. "Regardez ces mains. C'est des petites mains?, a-t-il demandé à l'auditoire. "Il a parlé de mes mains en sous-entendant que si elles étaient petites, autre chose devait être petit. Je vous garantis qu'il n'y a aucun problème", a poursuivi le milliardaire, déclenchant l'hilarité dans la salle du débat, et la consternation sur les réseaux sociaux.





"Petit Marco". Une fois cet étrange dialogue passé, le débat est devenu plus virulent entre Marco Rubio et Donald Trump, notamment sur la carrière d'homme d'affaires du promoteur immobilier. Le sénateur de Floride l'accuse d'avoir délocalisé des emplois au Mexique et en Chine, notamment pour sa ligne de vêtements. Donald Trump a répliqué en appelant son adversaire "petit Marco". Les deux autres candidats présents, le sénateur du Texas Ted Cruz et le gouverneur de l'Ohio John Kasich, jouaient eux, la carte du sérieux.