@lagarde_imf se lance sur Twitter

  • A
  • A
@lagarde_imf se lance sur Twitter
@ TWITTER
Partagez sur :

La ministre de l’Economie a lancé un compte Twitter pour sa campagne en vue du FMI.

Elle fait campagne sur Twitter. La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, candidate à la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), a ouvert pour l'occasion un compte sur le site de micro-blogging Twitter. @lagarde_imf, le nom de la ministre accolé aux initiales du FMI en anglais, doit permettre aux internautes de suivre la campagne de la ministre, a indiqué le ministère de l'Economie, confirmant une information du Figaro.

Une "lettre" de motivation

"Je suis l'actuelle ministre française de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Suivez ma campagne pour le poste de directeur général du FMI", écrit Christine Lagarde dans l'encart réservé à la description du compte. Elle mentionne également sa motivation pour le poste qu’elle souhaite briguer. "Si j’étais élue, j'apporterais mon expérience, mon enthousiasme", peut-on lire, comme si la ministre de l’Economie adressait une lettre de motivation aux membres du conseil d’administration du FMI qui voteront pour le ou la candidate de leur choix. Pas sûr cependant qu’ils soient inscrits sur Twitter…

>> Retrouvez notre glossaire pour mieux comprendre Twitter en cliquant ici.

Le compte n’a, au fond, rien de révolutionnaire. Christine Lagarde, ou du moins la personne qui gère le compte, y annonce les différentes conférences de presse et interventions dans les médias. Et pour le moment, @lagarde_imf n’attire pas les foules puisqu'il comptait - seulement - 738 "followers" lundi en milieu d’après-midi, avec une lente progression au fil des heures.

L’affaire Tapie évoquée

On trouve aussi, sur ce compte Twitter, les déclarations de l’intéressée, notamment sur l’affaire Tapie. "#tapie, j'ai la conscience parfaitement tranquille, j'ai souhaité protéger les intérêts de l'Etat", écrit-elle, précisant que "le dossier Tapie est vide". Mais aucun message n’est pour le moment destiné aux autres "twittos", les autres utilisateurs de Twitter.

Il faudra donc attendre quelques jours pour voir si la candidate compte communiquer directement ou non avec les internautes ou s’il s’agit simplement d’un compte qui reprend ses déclarations officielles. Le compte @lagarde_imf, indiquait ne "suivre" personne lundi après-midi.