Lagarde : UDI et LR cherchent "à construire une coalition"

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Christophe Lagarde, invité d'Europe 1 dimanche, continue de négocier un accord législatif avec François Fillon.

INTERVIEW

Centristes et Républicains bataillent depuis plusieurs semaines pour trouver un accord sur les investitures des prochaines législatives en juin. L’UDI espère pouvoir compter sur 90 à 100 sièges gagnables quand LR ne leur en propose qu’une cinquantaine. "Ça fait partie des discussions. C’est parfaitement naturel et normal. Nous cherchons à construire une coalition qui permette à la France d’être gouvernée, mieux vaut se mettre d’accord avant sur le projet et les équilibres politiques plutôt que de livrer le spectacle qu’a donné François Hollande et ses alliés pendant 5 ans", explique Jean-Christophe Lagarde.

"10 % de la coalition". Pour le centriste, 50 sièges ne constituent "même pas une base de discussions". "Grosso modo, ils feraient 200 députés et on représenterait 10 %. Si nous ne représentons que 10% de cette coalition, nous n’avons rien à y faire !", lâche le député-maire de Drancy, invité dimanche du Grand Rendez-vous d'Europe 1/Itélé/Les Echos.

"J'ai en charge le destin collectif des centristes". Jean-Christophe Lagarde exclut néanmoins d’être candidat à l’élection présidentielle, même si le désaccord avec la droite persiste. "J’ai la modestie de penser qu’elle [une candidature] aurait été un échec et que cela aurait été une candidature d’ego, et moi j’ai en charge le destin collectif des centristes".