L’affaire Morano montre le rapprochement FN-LR pour 60% des Français

  • A
  • A
L’affaire Morano montre le rapprochement FN-LR pour 60% des Français
Les propos de Nadine Morano sur le France, "pays de race blanche" ont entamé sa popularité. @ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Une majorité de sondés pensent que les responsables des Républicains ont "des positions proches" de celles du FN. Et la cote de l’eurodéputée touche le fond. 

L’affaire Morano n’est décidément pas une bonne nouvelle pour Les Républicains. Selon un sondage, les propos de l’eurodéputée sur la France "pays de race blanche" et le tollé qui s’en est suivi "sont le signe que la plupart des responsables du parti Les Républicains partagent désormais des positions proches de celles du FN", selon un sondage Odoxa pour iTELE et Paris Match publié vendredi soir.

Impopulaire même dans son parti. Par ailleurs, 16% seulement des Français interrogés ont aujourd'hui une bonne opinion de Nadine Morano, alors qu’un Français sur deux (47%) en a une mauvaise, dont 29%, une "très mauvaise". L’eurodéputée ne bénéficie pas non plus d'une forte cote de popularité auprès des sympathisants de son parti ou du FN : seulement 29% des sympathisants du parti Les Républicains et 34% des sympathisants du FN ont une bonne opinion d'elle.

52% contre l'exclusion de son parti. Toutefois, un peu moins d'un Français sur deux pense qu'il faudrait l'exclure de son parti : seulement 47% des Français souhaiteraient voir Nadine Morano exclue de son parti, contre 52% qui ne lui souhaitent pas une telle sanction. "C'est sans doute le signe que les Français estiment que la sanction déjà prise (consistant à l'exclure de la liste Les Républicains dans sa région Alsace Lorraine Champagne Ardenne) était suffisante", selon Odoxa.