Laboratoire Marette : Touraine a sollicité les 16 hôpitaux concernés

  • A
  • A
Laboratoire Marette : Touraine a sollicité les 16 hôpitaux concernés
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'enquête a été élargie alors qu'un quatrième cas de mort suspecte a été signalé.

INTERVIEW E1 - Alors qu’un quatrième cas de mort suspecte de nourrisson à l’hôpital de Chambéry a été révélé, Marisol Touraine a expliqué jeudi sur Europe 1 avoir lancé des enquêtes pour faire la lumière sur cette affaire. "Il y a seize établissements qui utilisaient des poches de nutrition du laboratoire Marette, dont les activités ont été suspendues", a rappelé la ministre de la Santé. "J’ai demandé que les 16 établissements reprennent les situations qui ont pu se produire en 2013 et transmettent les cas dont ils se demandent s’il y a un lien avec cette malnutrition. C’est au regard de cette instruction que l’on pourra savoir s’il y a eu d’autres cas. Dans le même temps, j’ai lancé une inspection de l’hôpital de Chambéry pour que nous puissions regarder s'il y a eu des erreurs", a-t-elle déclaré.

sur le même sujet, sujet,

Chambéry : Touraine relance une enquête nationale

La mystérieuse bactérie de l'hôpital de Chambéry