La taxe à 75% ne verra pas le jour

  • A
  • A
La taxe à 75% ne verra pas le jour
@ Max PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Cette promesse phare du candidat Hollande devrait être définitivement écartée.

• L’INFO. On annonçait sa nouvelle mouture pour fin janvier, pour février au plus tard, mais la taxe à 75 % sur les revenus supérieurs à un million d’euros annuels ne devrait finalement jamais voir le jour. Selon les informations d’Europe 1, il a en effet été décidé en haut lieu de ne pas revenir sur cette promesse emblématique du candidat François Hollande. Une première version de la mesure avait été retoquée fin décembre par le Conseil constitutionnel, au motif que la mesure était prévue pour s’appliquer à une personne et non à un foyer fiscal.

>>> A lire aussi : la taxe à 75% retoquée

Une mesure trop complexe. C’est le premier obstacle aux yeux de l’exécutif. D’abord, une nouvelle mouture pourrait tout de même être frappée d’inconstitutionnalité si les Sages jugeaient le taux confiscatoire. Et les solutions alternatives ne sont pas satisfaisantes. Une nouvelle tranche du barème de l’impôt sur le revenu, à 50 ou 55%, impacterait trop de monde. Quant à taxer à la source les entreprises, pour les dissuader de verser des rémunérations excessives, cela exclurait au contraire trop de monde - artistes, avocats d’affaire, entreprises individuelles - du dispositif.

•  Une décision aussi politique. La volonté d’enterrer cette taxe si symbolique est aussi politique. Les relations entre le pouvoir et le monde des affaires ne sont pas en effet pas des plus apaisées, surtout depuis l’affaire des "pigeons". Le couple exécutif espère que les plus fortunés verront dans cet abandon un geste de bonne volonté.

>> A lire aussi : les "pigeons" ont fait plier Bercy

•  Un enterrement en douceur. Le nouveau discours officiel renvoie pour l’heure à la prochaine loi de finances, en septembre. Mais dans les couloirs de l’Elysée, on prédit qu’il y aura alors bien d’autres sujets de préoccupation. Au palais présidentiel, le pari est donc de laisser l’idée s’éteindre, malgré les protestations récurrentes de la gauche du PS et des communistes.

• Matignon et l'Elysée démentent. L'Elysée et les services du Premier ministre ont rapidement démenti l'information. "Bien sûr, on dément", a-t-on déclaré dans l'entourage de François Hollande. "Nous démentons formellement", a renchéri l'entourage de Jean-Marc Ayrault. "Le nouveau projet devrait être présenté prochainement."