"La sûreté nucléaire ne se négocie pas"

  • A
  • A
Partagez sur :

Nathalie Kosciusko-Morizet a rappelé que la sûreté du nucléaire ne devait pas "interférer avec des démarches idéologiques".

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.