La Réunion et la Guyane passent à droite

  • A
  • A
La Réunion et la Guyane passent à droite
@ REUTERS
Partagez sur :

La droite gère désormais deux régions en outre-mer.

La Guyane. La liste UMP menée par le maire DVG de Cayenne Rodolphe Alexandre l'a emporté en Guyane avec 56,11% des voix contre 43,89% pour la liste de gauche de la députée Christiane Taubira, selon les résultats définitifs publiés par la préfecture. "C'est véritablement un signe fort, un signe majeur pour que la Guyane aille vers l'avant, vers l'innovation. C'est la démocratie qui a triomphé", a déclaré Rodolphe Alexandre sur RFO TV. Ce dernier succède à Antoine Karam (PSG) et permet à l'UMP de reconquérir une région qui avait voté majoritairement pour Nicolas Sarkozy en 2007.

La Réunion. Face à une gauche divisée, majoritaire en voix, le député-maire du Tampon Didier Robert (UMP), 45 ans, figure montante de la droite locale, a fait basculer dimanche le conseil régional de la Réunion en obtenant 45,46% contre 35,5% à la liste du président sortant Paul Vergès (PCR), 85 ans, et 18,99% à la liste Michel Vergoz (PS). Pour la première fois dans l'histoire de l'île, la droite dirigera la région que présidait Paul Vergès, figure emblématique du PC réunionnais, depuis 1998.

Martinique. La liste de gauche, conduite par le député-maire autonomiste de Fort-de-France Serge Letchimy, leader du Parti progressiste martiniquais, l'emporte avec 48,32% des voix en Martinique. La liste du candidat soutenu par la majorité présidentielle André Lesueur n'a recueilli que 10,63% des voix.

Guadeloupe. Seul le socialiste Victorin Lurel avait été élu dès le premier tour, dimanche dernier en Guadeloupe, avec 56% des voix.