La réforme des retraites adoptée

  • A
  • A
La réforme des retraites adoptée
@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

Après avoir été voté par les députés, le texte sera examiné au Sénat à partir du 5 octobre.

C'est dans une ambiance plus que houleuse que les députés français ont adopté mercredi par 329 voix contre 233 le projet de loi de réforme des retraites. La principale mesure de cette réforme porte de façon progressive l'âge légal de départ de 60 à 62 ans à l'horizon 2018.

Les villepinistes se sont abstenus

La majorité, à l'exception des partisans de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin qui se sont abstenus, a voté pour.

Les groupes du PS et de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC et Verts) ont voté contre ce projet de loi que le Sénat examinera dès le 1er octobre.

L'opposition très remontée

L'examen du texte, commencé le 7 septembre, s'est achevé mercredi matin à l'issue d'un débat marathon émaillé d'incidents. Les interventions ont d'ailleurs largement dépassé le cadre des retraites. A son arrivée au perchoir, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), a été hué par les députés de gauche, qui avaient réclamé sa démission dans la matinée pour avoir abrégé les interventions des élus de l'opposition.

Prochaine étape : le Sénat

Le texte doit maintenant être examiné au Sénat, en séance publique, à partir du 5 octobre.

Les syndicats ont prévu, d'ici là, le 23 septembre, une nouvelle journée de mobilisation pour protester contre les mesures-phare de la réforme : le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans et de 65 à 65 ans pour bénéficier d'une pension sans décote, quel que soit le nombre d'annuités.