La récidive de Frêche

  • A
  • A
La récidive de Frêche
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après l'avoir gratifié de "tronche pas catholique", il assure maintenant que Fabius est "un faux jeton".

Encouragé par ses scores dans les sondages, Georges Frêche a décidé de tacler de nouveau Laurent Fabius. Le président Divers gauche de la région Languedoc-Roussillon avait déjà gratifié l'ancien Premier ministre de "tronche pas catholique". Il assure cette fois, qu'il "a toujours été un faux jeton".

"Je ne l'ai jamais aimé"

Dans un entretien à l'hebdomadaire Voici, spécialisé dans la vie des célébrités, actuellement en kiosque, Georges Frêche insiste : "Fabius, je ne l'ai jamais aimé, il a toujours été un faux jeton. J'ai brisé sa carrière au PS lors du congrès de Rennes, il y a 25 ans (NDLR : le congrès de Rennes s'est tenu en fait en 1990). C'est pour ça qu'il me cherche toujours".

Dans le même article, il attaque également la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry : "Elle veut se faire une stature de vierge morale, alors qu'elle est rigide". "Mais, même si elle va tenter encore un coup fourré, je vais me charger de sa réputation après les régionales", menace-t-il encore.

Il remercie Martine Aubry

"En m'attaquant, Martine Aubry m'a transformé en icône. Elle m'a donné une aura nationale dont je n'aurais jamais osé rêver", juge-t-il avant d'estimer avoir "une tronche de vedette de télé" et d'assurer qu'avec "l'agitation médiatique", il est "un peu comme Brad Pitt"...