LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Trois semaines de campagne est-ce suffisant, selon vous, pour choisir son candidat à la primaire de la gauche ?

  • A
  • A
LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Trois semaines de campagne est-ce suffisant, selon vous, pour choisir son candidat à la primaire de la gauche ?
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Chaque jour, donnez-nous votre avis sur l’actualité et retrouvez le résultat du vote et vos commentaires en direct, à l’antenne, dans "Europe Soir" à partir de 19 heures.

Le coup d'envoi de la campagne de la primaire de la gauche sera donné mardi avec la présentation du programme de Manuel Valls. Un premier temps fort dans cette campagne, trois semaines seulement avant le premier tour de la primaire organisé le 22 janvier.

L'ancien Premier ministre dévoilera les grandes orientations de son projet à la Maison de la Chimie à Paris. Candidat à la primaire du PS et de ses alliés depuis le 5 décembre, Manuel Valls avait commencé à travailler à ce projet quand il était Premier ministre, mettant dans le débat ses idées sur la "nation éducative", le "revenu universel garanti", l'Europe ou la "mondialisation au service des peuples".

Vincent Peillon, qui s'est déclaré le 11 décembre, présentera aussi son projet mardi matin à Paris, deux jours avant la candidate du PRG Sylvia Pinel. Entrés en campagne en août, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont déjà dévoilé de larges pans de leurs programmes. Pour l'ex Premier ministre, le but est de "faire connaître le plus vite possible" ses propositions alors que le premier débat de la primaire aura lieu dimanche 12.

Trois semaines de campagne est-ce suffisant, selon vous, pour choisir son candidat à la primaire de la gauche ?