LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Faut-il, selon vous, réduire le nombre d'élus en France ?

  • A
  • A
LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Faut-il, selon vous, réduire le nombre d'élus en France ?
@ AFP
Partagez sur :

Chaque jour, donnez-nous votre avis sur l’actualité et retrouvez le résultat du vote et vos commentaires en direct, à l’antenne, dans "Europe Soir" à partir de 19 heures.

C'est une idée qu'on retrouve dans plusieurs programmes de candidats à la présidentielle : réduire le nombre de nos parlementaires. Arnaud Montebourg propose par exemple de réduire leur nombre de 577 à 350. Pour Manuel Valls, le nombre idéal serait 400. 

Une idée également approuvée par Agnès Verdier-Moliné, auteure de Ce que doit faire le (prochain) président. "En France, 1 parlementaire représente 72.000 Français quand un parlementaire allemand représente 113.000 citoyens", peut-on lire dans son dernier ouvrage. Mais pour l'essayiste française, également présidente de la Fondation Ifrap, du laboratoire d'idées libéral, il faut même aller plus loin et diminuer le nombre d'élus locaux. 

"La Ville de Paris compte 163 conseillers quand Londres en compte 25, Madrid 57 et Los Angeles 15… Il faudra réduire le nombre de conseillers dans les grandes villes mais aussi fusionner les communes de moins de 5000 habitants avec, d'ici à 2020, 10.000 supercommunes de 5000 habitants au lieu des 36.000 communes que l'on compte actuellement", conseille Agnès Verdier-Moliné.

Qu'en pensez-vous : faut-il réduire le nombre d'élus en France ? Votez ci-dessous et expliquez-nous votre vote dans les commentaires. Vous pouvez aussi poser vos questions à Agnès Verdier-Moliné, invitée du Club de la presse à 19 heures.