La polémique autour de Mitterrand est "dégueulasse"

  • A
  • A
La polémique autour de Mitterrand est "dégueulasse"
Partagez sur :

Fadela Amara a eu "honte de [s]on pays" en voyant le ministre de la Culture obligé de se "justifier" à la télévision.

"Je vous dis la vérité, j’ai eu honte de mon pays, voilà." Fadela Amara a pris, vendredi, la défense de Frédéric Mitterrand, au cœur d’une polémique concernant les propos de son livre La Mauvaise Vie. "J’ai trouvé ça dégueulasse, très humiliant, qu’on le force" à aller se justifier sur le plateau du journal télévisé, a poursuivi la secrétaire d’Etat à la ville, qui estime qu’on a fait "payer son nom [à Frédéric Mitterrand], rien d’autre."

Regardez l'interview de Fadela Amara en intégralité :

Revenant sur la métamorphose de la chanteuse Diam’s, qui est apparue voilée dans Paris Match jeudi, Fadela Amara a rappelé qu’elle était "totalement contre la burqa et le voile", et déclaré : "J’espère qu’elle l’enlèvera [son voile]". La fondatrice de Ni putes ni soumises a estimé que Diam’s était une femme "qui a beaucoup souffert parce qu’elle n’a pas su gérer son succès phénoménal" et pour qui "le seul moyen de résister et de redevenir humble" était de "rentrer dans un chemin de spiritualité".

Enfin, amenée à commenter l’attribution du prix Nobel de la paix à Barack Obama, Fadela Amara a estimé que c’était "une belle idée" : "Il a fait pas mal, j’espère qu’il va faire encore plus. Par exemple, aider très fortement à créer les conditions paix en Israël et en Palestine. Tant mieux pour lui qu’il ait eu le prix Nobel, je le félicite."

> Mitterrand s'explique