LA PHOTO - Macron et Ruffin à Whirlpool : "donner le contrechamp de la visite officielle"

  • A
  • A
LA PHOTO - Macron et Ruffin à Whirlpool : "donner le contrechamp de la visite officielle"
Après un échange avec Macron à Whirlpool, François Ruffin a rejoint ses sympathisants à Amiens mardi.@ FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :

À l’issue de la rencontre entre Emmanuel Macron et François Ruffin mardi à l’usine Whirlpool, le député LFI a rejoint une manifestation pour prendre la parole devant ses sympathisants.

MAKING OF

Chaque semaine, Europe1.fr vous propose un regard décalé sur l'actualité politique dans l'objectif d'un photographe de l'AFP. 

C’était l’événement politique de la semaine : six mois après une première visite houleuse, Emmanuel Macron est retourné mardi à l’usine Whirlpool à Amiens. En plus d’avoir rencontré les salariés, le président a eu un long échange avec le député de la Somme François Ruffin. Après ce face-à-face, le parlementaire de La France insoumise a réuni ses sympathisants pour un débrief, sous l’œil attentif des CRS. Un moment capturé par le photographe de l’AFP, François Nascimbeni.

  • Choisir le lieu

"J’étais à Amiens pour suivre le déplacement d’Emmanuel Macron à Whirlpool, mais je n’ai pas pu être accrédité. J’ai donc suivi les manifestations en marge de cette visite, dont une qui réunissait des militants de La France insoumise, de la CGT, et des salariés de Whirlpool. François Ruffin les a rejoints pour leur faire un compte-rendu après son entrevue avec le président, en fin de matinée, devant le cirque d’hiver d’Amiens."

  • Décrire une ambiance

"L’ambiance était festive, et le défilé, aux slogans de 'Macron démission' et 'Macron président des riches', bon enfant. Consigne avait été donnée de ne pas se laisser aller aux insultes et à la violence. Le but était bien sûr de faire du bruit mais du bruit musical : il y avait beaucoup de musique, les gens chantaient, faisaient du 'tam-tam', etc.  

Devant les manifestants, François Ruffin a raconté le fond de son échange avec Emmanuel Macron, qu’il était content que les emplois de Whirlpool soient sauvegardés mais s’inquiétait du sort des intérimaires. Sa prise de parole a duré une quinzaine de minutes, et les manifestants semblaient l’écouter avec attention."

  • Réfléchir au cadrage

"Lors de la lecture de la photo, on voit d’abord François Ruffin, puis les pancartes et enfin les CRS au second plan. Les slogans des pancartes sont colorés et chocs, cela donne de la matière au cliché. Je voulais aussi faire un cadrage avec des forces de l’ordre car le dispositif policier en marge de cette manifestation était important, même impressionnant. Les CRS étaient déployés partout pour sécuriser la zone - alors que le président déjeunait non loin de la manifestation -, dans toutes les rues. Il y avait environ 200 à 300 manifestants, et les CRS devaient être plus nombreux encore.

Il y a certes toujours des CRS lors de manifestations mais ce jour-là, cela semblait disproportionné par rapport au rassemblement, à l’esprit bon enfant. Il ne s’est rien passé qui a nécessité leur intervention, pas de face-à-face ni de casseurs. L’attitude des CRS sur la photo m’amuse un peu d’ailleurs : ils ont l’air tendus, et l’un d’entre eux semble fixer le député de La France insoumise."

  • Donner du sens à une image

"Sur la photo, François Ruffin a une expression fermée, fidèle à sa gestuelle qu’il veut 'combative'. Elle illustre bien son mode d’action, car il aurait pu se contenter d’un simple point presse à l’issue de son échange avec Macron mais il a préféré rejoindre la manifestation et prendre la parole.

Avec les slogans sur la photo, les manifestants tiennent à montrer qu’Emmanuel Macron s’éloigne de la base populaire. Et comme l’exécutif oppose les forces de l’ordre à ceux qui protestent, on a le sentiment que cela va se jouer dans la rue maintenant. Je voulais ainsi donner le contrechamp de la visite bien encadrée médiatiquement d’Emmanuel Macron à Whirlpool : montrer qu’à côté de la photo 'officielle', on oublie ce qu’il se passe dans la rue."

La photo "officielle" de la rencontre entre François Ruffin et Emmanuel Macron à l'usine Whirlpool à Amiens mardi : 

ruffin bis

©PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP