LA PHOTO - "C'est l'image d'un François Hollande heureux d'être de retour"

  • A
  • A
LA PHOTO - "C'est l'image d'un François Hollande heureux d'être de retour"
François Hollande était à Angoulême mardi pour le Festival du film francophone.@ YOHAN BONNET / AFP
Partagez sur :

Yohan Bonnet, photographe indépendant, a capturé pour l'AFP l'une des premières réapparitions publiques de François Hollande depuis qu'il a quitté la présidence.

MAKING OF

Ce fut un retour remarqué. Moins de quatre mois après avoir quitté l'Élysée, François Hollande est apparu mardi au festival francophone d'Angoulême. L'occasion pour l'ancien chef de l'État d'adresser quelques avertissements à son successeur - à la veille d'une rentrée épineuse avec la réforme du Code du Travail -, mais aussi de réaffirmer qu'il n'avait pas l'intention d'abandonner la politique. Les photographes s'étaient déplacés en nombre afin de capturer ce moment, et parmi eux Yohan Bonnet pour l'AFP.

Le lieu

"J'avais décidé d'aller directement à la gare d'Angoulême pour l'accueillir à son arrivée. Je pensais pouvoir y faire une image intéressante, mais à la sortie, je n'avais pas la sensation d'avoir fait un bon cliché. Alors je suis allé avec d'autres journalistes à l'hôtel Mercure - on savait qu'il y descendait -, on l'a retrouvé dans les jardins, un lieu exigu, où il a fini par s'asseoir pour donner un petit point presse."

L'ambiance

"Il y avait une effervescence incroyable. François Hollande était clairement la star de la journée. J'avais pensé qu'il y aurait moins de monde, mais rien n'a changé depuis ses déplacements en tant que président : je m'interroge sur le nombre incroyable de selfies qu'il a pu faire. Rien que pour quitter le quai de la gare, il lui a fallu dix minutes. C'était de la folie ! Malgré tout, il a fait preuve d'une très grande décontraction. Lorsqu'on lui a dit qu'il allait peut-être pleuvoir, il nous a répondu : 'Regardez, il y a mon petit nuage qui me suit.'"

Le cadrage

"François Hollande a commencé par se balader dans les jardins de l'hôtel, à aller et venir devant les photographes. Clairement, comme on dit dans le jargon, il avait envie de 'se donner'. Lorsqu'il s'est assis, il y a eu un mouvement de foule et je me suis retrouvé en face de lui. Malgré la cohue, j'ai réussi à soigner mon cadrage : j'ai attendu ses premiers mots, une gestuelle de sa part pour déclencher."

Le sens de l'image

"La posture des mains peut nous laisser croire qu'il dit 'stop', mais en fait il répond à une question. D'ailleurs, le sourire sur son visage nous indique qu'il est complètement heureux. On sent qu'il prend du plaisir. Il est resplendissant, très bronzé, on voit qu'il a profité de ses vacances. C'est l'image d'un François Hollande heureux d'être de retour au centre de l'attention".