LA PHOTO - Avec Macron aux Mureaux, "un vrai challenge pour arriver à sortir une image"

  • A
  • A
LA PHOTO - Avec Macron aux Mureaux, "un vrai challenge pour arriver à sortir une image"
Emmanuel Macron tout sourire avec des enfants d'une école des Mureaux, en banlieue parisienne. @ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Eric Feferberg, photographe à l’AFP, a suivi Emmanuel Macron lors d’un déplacement aux Mureaux, en banlieue parisienne. 

MAKING OF

Chaque semaine, Europe1.fr vous propose un regard décalé sur la campagne présidentielle, dans l'objectif d'un photographe de l'AFP.

A chaque élection présidentielle, le rituel est le même : tous les candidats, ou presque, organisent au moins un déplacement en banlieue. Emmanuel Macron s’est ainsi rendu mardi aux Mureaux, dans les Yvelines, à l’ouest de Paris. Après la visite d’une école, un classique, le candidat d’En Marche ! s’est mêlé à une foule d’enfants, tout sourire, au milieu d’une meute de journalistes. Un instant capturé par Eric Feferberg, photographe à l’AFP, digne d’une affiche de campagne.

  • Quel est le contexte de cette photographie ?

"J’ai passé toute la journée à suivre Emmanuel Macron. Mais pour la visite aux Mureaux, nous sommes très en retard. Heureusement, Emmanuel Macron l’est également et j’arrive sur place avant lui, alors que plus d’une trentaine de journalistes sont déjà là."

  • Cette rencontre entre Emmanuel Macron et les enfants, à l’extérieur, était-elle fortuite ou planifiée ?

"Lorsqu’il arrive pour visiter cette école, un mouvement de foule de journalistes avec leurs micros, leurs caméras, et leurs appareils photos se produit autour de lui. Je me déplace alors vers de jeunes enfants, lorsqu’une personne chargée d’accueillir Emmanuel Macron lui propose d’aller les saluer. Les enfants se pressent contre lui. Ils sont aussi tout excités à l’idée de passer à la télé, ils rigolent, ils échangent quelques mots avec le candidat. Emmanuel Macron, lui, est décontracté, cool."

  • Comment avez-vous pris cette photo ?

"J’ai été obligé de jouer à cache-cache avec le soleil, qui est en plein dans l’objectif à ce moment-là. L’éclairage est terrible, complètement à contre-jour. Les enfants sont dans l’ombre. C’est donc un vrai challenge pour arriver à sortir une image."

  • Cette photo a un côté biblique, christique. En êtes-vous conscient au moment où vous prenez la photo ?

"Le côté biblique de la photo est une interprétation toute personnelle, qui vous appartient. Mais c’est après coup que je découvre la photo, finalement très réussie. Les expressions des enfants et du candidat, l’ambiance qui en ressort, sont très positives pour Emmanuel Macron."