La peau de l'ours

  • A
  • A
La peau de l'ours
Ségolène Royal et François Hollande@ MAXPPP
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - Il parait dérisoire, de la part du parti socialiste, de se partager les postes à venir.

Mercredi 26 octobre 

Première bévue du côté socialiste depuis le succès de la primaire : la confidence selon laquelle Ségolène Royal aurait passé un accord avec François Hollande en vertu duquel, en cas de victoire de la gauche, elle deviendrait présidente de l'Assemblée nationale.

Bévue à triple titre. D'abord parce qu'au moment où l'Europe subit une crise grave, et où s'annoncent de nouvelles mesures de rigueur que subiront les Français, il parait dérisoire de se partager les postes éventuellement à venir.

Ensuite, tout simplement, parce que  Ségolène Royal n'est, pour l'instant, pas députée. François Hollande n'est pas président de la République. Et la gauche n'est pas majoritaire à l'Assemblée nationale.

Vendre la peau de l'ours alors que les Français ont bien d'autres soucis,  vendre la peau de trois ours avant de les avoir tués, voilà qui fait assez mauvais effet.