"La pauvreté a redémarré chez les plus de 60 ans"

  • A
  • A
"La pauvreté a redémarré chez les plus de 60 ans"
Partagez sur :

Le Haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté Martin Hirsch a tiré la sonnette d'alarme lundi sur Europe 1.

Les bénéficiaires des Restos du Cœur, qui ont ouvert leurs portes pour la 25e année consécutive, n‘ont jamais été aussi nombreux. Parmi eux, 47% d’étudiants et de jeunes qui touchent le revenu de solidarité active (RSA), mis en place il y a quelques mois. "Ca ne peut pas s’arrêter d’un hiver à l’autre, d’un seul coup", s’est défendu Martin Hirsch lundi sur Europe 1.

Retrouvez l'interview en intégralité :

Le Haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté a appelé le gouvernement à dépasser ses limites. "Les associations sont bien capables, avec peu de moyens de faire des choses que l’Etat n’arrive pas à faire", a souligné Martin Hirsch.

L’ancien président d’Emmaüs, qui se qualifie comme le "gardien de la pauvreté" a aussi tiré la sonnette d’alarme en rappelant que "la pauvreté a redémarré chez les plus de 60 ans". Pour Martin Hirsch, "c’est un objectif évident que de la réduire". La revalorisation du minimum vieillesse "de 25% pendant cinq ans est un bon début de réponse", a-t-il conclu .

L'hiver dernier, les 55.000 bénévoles de l’association créée par Coluche ont distribué 100 millions de repas à 800.000 personnes. Le budget en 2008-2009 était de 142.8 millions d’euros.