La nouvelle vie du candidat Sarkozy

  • A
  • A
La nouvelle vie du candidat Sarkozy
La déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy a déjà des conséquences concrètes.@ CAPTURE TF1
Partagez sur :

La déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy a déjà des conséquences concrètes.

Mercredi matin, Nicolas Sarkozy était président de la République. Depuis mercredi soir, il est également candidat à sa réélection. Un léger changement de statut qui implique quelques bouleversements dans l'organisation de son travail.

Missions séparées, comptes séparés

Plus question désormais de mélanger ce qui relève de ses fonctions de chef d'Etat et ce qui se rattache à sa campagne. Pour son premier meeting de campagne, jeudi soir à Annecy, Nicolas Sarkozy se déplacera donc en avion privé, et non avec le Falcone présidentiel.

Depuis la déclaration de candidature, une vingtaine de conseillers du président se sont mis en disponibilité : ils ne seront plus payés par l'Elysée mais par l'UMP. Ils feront d'ailleurs leurs cartons et quitteront bientôt - le temps de la campagne - leurs bureaux de la rue du Faubourg Saint-Honoré pour rejoindre le QG du candidat dans le XVème arrondissement. Les locaux de 600 mètres carrés, situés rue de la Convention, seront inaugurés samedi par Nicolas Sarkozy.

Sur le web, le site officiel du candidat a lui été lancé dans la nuit. L'adresse du site reprend le slogan de campagne de Nicolas Sarkozy : lafranceforte.fr. Son compte Twitter, créé mercredi matin et alimenté en grande partie par son équipe de campagne, compte déjà plus de 68.000 abonnés.

Les fidèles de l'équipe de campagne

Du côté des personnalités qui conseilleront le candidat, Nicolas Sarkozy a misé sur des valeurs sûres : le noyau dur de son équipe de campagne regroupe ceux qui l'avaient déjà emmené à la victoire en 2007. Henri Guaino sera toujours la plume du candidat, Patrick Buisson redevient son conseiller en stratégie, Emmanuelle Mignon - la femme de l'ombre écartée de l'Elysée en 2009 - reprend son rôle de boîte à idées et Franck Louvrier reste son indispensable "Monsieur Communication".

Redevenu "simple candidat", Nicolas Sarkozy ira désormais sur les plateaux de télévision pour défendre ses idées. Il sera mardi au 20 Heures de France 2, puis sera l'invité de l'émission Des Paroles et des actes en mars. Sur TF1, il participera à une émission, calquée sur le modèle de Face aux Français.

Nicolas Sarkozy a prévenu que la campagne se fera pied au plancher. Le carnet de meetings se rempli à grande vitesse. Après Annecy jeudi soir, le candidat se rendra à Marseille dimanche puis à Lille le 23 février et à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, le 11 mars. Le locataire de l'Elysée prévoit même un meeting en... Corrèze, sur les terres de son concurrent François Hollande, le 8 mars.