La nouvelle stature du Fillon

  • A
  • A
La nouvelle stature du Fillon
Pour François Fillon, il y a un avant et un après remaniement.@ REUTERS
Partagez sur :

Son voyage au Kazakhstan démontre sa plus grande importance à la tête de l’exécutif.

Juste après le remaniement de novembre, Nicolas Sarkozy avait évoqué une meilleure répartition des rôles entre les deux têtes de l’exécutif. Le déplacement mardi et mercredi de François Fillon au Kazakhstan, à l’occasion du sommet de l’OSCE, a apporté une preuve concrète de cette nouvelle donne.

Le chef de l’Etat avait en effet promis d’y aller lui-même. Mais pour le premier voyage à l’étranger après le remaniement, c’est bien François Fillon qui a pris place à bord de l’Airbus refait à neuf et rebaptisé Air Sarko One. Il y a même chez le Premier ministre une forme de coquetterie à rappeler qu’il va plus souvent à l’étranger que ses prédécesseurs.

Tandem

François Fillon soigne sa stature d’homme d’Etat. Et quand sont évoqués devant lui des sondages qui montrent que les sympathisants de droite le préfèrent à Nicolas Sarkozy pour 2012, il semble à la fois flatté et gêné. Car pour le Premier ministre, aucun doute, c’est Nicolas Sarkozy qui sera le seul candidat de la droite à la présidentielle. Et François Fillon veut se poser en artisan indispensable de sa réélection.

C’est donc une nouvelle phase qui débute à la tête de l’exécutif, avec l’apparition d’un vrai tandem. Avec également dans les jours qui viennent des ajustements au gouvernement, avec la nomination de secrétaires d’Etat pour alléger les grands ministères. Et, accessoirement, rééquilibrer le gouvernement en faveur des centristes.