La minutieuse rentrée de l'élève Macron

  • A
  • A
Partagez sur :

Le tout nouveau ministre de l’Economie a minutieusement préparé sa rentrée.

L’INFO. Il est le ministre le plus attendu du gouvernement. Depuis sa nomination comme ministre de l’Economie, Emmanuel Macron sait qu'il est attendu au tournant, y compris par une partie des socialistes. Alors pour bien réussir ses débuts, l’ancien banquier d’affaires a minutieusement préparé sa rentrée.

>> A LIRE AUSSI - Ces dossiers qui attendent Emmanuel Macron

Objectif numéro 1: faire oublier Montebourg. Très vite, Emmanuel Macron va prendre le chemin du terrain. Mardi, il visitera une entreprise dans la Manche. Le symbole est fort : la nouveau ministre de l’Economie a décidé d’aller au contact des salariés alors qu’on l’aurait davantage attendu aux côtés de grands patrons. L’ambition d’Emmanuel Macron est de faire exactement l’inverse d’Arnaud Montebourg. Là où son prédécesseur aimait le combat médiatique pour défendre des causes industrielles perdues d’avance, le nouveau locataire de Bercy, lui, a l’intention de chercher des leviers pour aider les entreprises au quotidien.

Objectif numéro 2 : séduire les parlementaires. Dès mardi, le cabinet d’Emmanuel Macron sera composé. Et point de chasse aux sorcières : des membres de l’équipe Montebourg seront reconduits à leur poste. Tout le monde a été reçu en tête-à-tête. Prochain étape de son installation : aller à la rencontre des parlementaires. Le ministre de l’Economie, qui ne s’est jamais frotté au suffrage universel, va devoir se trouver des relais. Il va donc notamment  s’entretenir avec les présidents des commissions des affaires économiques du Sénat et de l’Assemblée nationale. La tache s’annonce ardue tant la défiance est forte de la part des élus locaux.

>> EN VIDÉO - "Emmanuel Macron, c'est l'opposé d'Arnaud Montebourg"