La machine Hollande se met en marche

  • A
  • A
La machine Hollande se met en marche
François Hollande a organisé dimanche une réunion discrète et sans faste, dans un hôtel de Pantin.@ REUTERS
Partagez sur :

Le candidat socialiste a réuni ses troupes dimanche pour établir un premier plan de bataille.

C'était un dimanche studieux pour François Hollande. Intronisé candidat socialiste à l'élection présidentielle depuis un mois, il a réuni son équipe de campagne dans un hôtel de Pantin, en Seine-Saint-Denis, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1. Au menu des discussions : le plan de bataille pour les mois à venir.

Une quinzaine de personnes entouraient François Hollande, dont Pierre Moscovici, directeur de campagne, Stéphane Le Foll, qui gérera l'organisation, et Manuel Valls, affecté à la communication. Les représentants des autres candidats à la primaire socialiste "seront intégrés" également à l'équipe. Aurélie Filippetti, Najat Vallaud-Belkacem et Guillaume Garot pourraient ainsi devenir porte-parole du candidat, selon le JDD.

D'abord des déplacements en régions...

Le séminaire à huis clos a surtout permis de fixer les échéances à venir pour le candidat socialiste, discret depuis son élection. Jusqu'à décembre, la campagne sera tournée vers les Français. Durant cette première phase, François Hollande va se concentrer sur le terrain, pour rencontrer et écouter les électeurs. Il devrait aller très régulièrement en régions, au contact direct des Français.

Une fois installé son QG de campagne dans les prochains jours, soit "200m2 rue de Grenelle" dans le 7e arrondissement de Paris, le candidat Hollande consultera les associations et les syndicats. Avant Noël, il devrait se rendre deux fois à Bruxelles et au congrès de ses camarades allemands du SPD, à Berlin.

... puis des meetings

Les premiers meetings sont attendus, avec le programme, pour janvier, lors de la 2e phase.