La Lanterne, ils l'ont tant aimée

  • A
  • A
La Lanterne, ils l'ont tant aimée
@ MAXPPP
Partagez sur :

ANECDOTES - La résidence présidentielle, où séjourne Valérie Trierweiler, a toujours été très appréciée par ses prestigieux locataires.

Depuis sa sortie de l'hôpital, samedi, Valérie Trierweiler a rejoint La Lanterne, la résidence présidentielle située près du château de Versailles où "elle se repose", a précisé lundi François Hollande. La Première dame apprécie cette ancienne dépendance royale, à l'abri des regards indiscrets. "La Lanterne est un lieu qui apporte toute la quiétude nécessaire à laquelle chacun a droit", confiait Valérie Trierweiler en août dernier.

Avant elle, d'autres résidents ont fait l'éloge de cet ancien pavillon de chasse. En compagnie du journaliste Patrice Machuret, auteur d’Un long dimanche à Versailles. La République à la Lanterne(éd. Seuil), retour sur quelques anecdotes savoureuses entrées dans l'histoire de La Lanterne.

Sarkozy et la Lanterne, une longue histoire d'amour

Par décision du général de Gaulle en 1959, La Lanterne, ancien pavillon de chasse construit en 1787, était réservé à l'usage du Premier ministre. Mais à peine entré en fonctions, Nicolas Sarkozy s'était approprié la belle propriété aux dépens de François Fillon. Le couple qu'il formait alors avec Cécilia Sarkozy était tombé amoureux de ce lieu discret des années auparavant, au cours d'une visite à Edouard Balladur, alors Premier ministre.

sarkozy

Un lieu de pouvoir discret. Les anecdotes liées à Nicolas Sarkozy ne manquent pas. L'ancien président a d'abord fait de l'endroit, un lieu informel de décisions politiques. C'est au cours d'un week-end à La Lanterne que Nicolas Sarkozy composa le casting du premier gouvernement Fillon, le 13 mai 2007. "Bernard Kouchner est ainsi reçu en toute discrétion dans l'aile gauche de la propriété, où on trouve au rez-de-chaussée la salle de travail", indique Patrice Machuret. C'est encore à La Lanterne qu'une réunion de crise est organisée en présence de Cécilia Sarkozy, avant la libération des infirmières bulgares détenues en Libye.

Un lieu de conquête. D'autres souvenirs, moins connus, sont tout aussi croustillants. Nicolas Sarkozy s'est servi de La Lanterne pour en mettre plein la vue à Carla Bruni. "Trois semaines après sa rencontre avec la chanteuse, le président avait organisé une visite privée du château de Versailles suivi d'un week-end en amoureux à La Lanterne avec Carla", relate Patrice Machuret. En souvenir de ce week-end magique, le couple décidera d'ailleurs de passer sa nuit de noces dans l'ancien pavillon de chasse.

Jospin aimait survoler la résidence

Tous ceux qui ont résidé à la Lanterne ne tarissent pas d'éloges sur l'ancienne dépendance royale. Son point fort par rapport à d'autres propriétés d'Etat : sa discrétion incomparable. Aucun risque en effet de se faire prendre en photo par un paparazzi en train de buller dans la piscine : la Lanterne est interdite de survol. Une pratique prohibée … sauf pour l'hôte habituel de La Lanterne. Ainsi, Lionel Jospin, quand il revenait de voyage officiel depuis Villacoublay, avait un petit rituel. Le Premier ministre aimait tellement la Lanterne qu'il demandait à survoler la résidence avant d'atterrir", assure Patrice Machuret. Son épouse Sylviane Agacinski était aussi tombée amoureuse du lieu. "C'était pour moi comme si ce pavillon ancien, entouré d'arbres immenses, peut-être aussi vieux que lui, nous mettait à l'abri du temps présent et des crises", écrira t-elle dans son Journal interrompu.

la-lanterne-map

Villepin appréciait la cave

Dominique de Villepin fut le dernier Premier ministre à profiter de La Lanterne et d'une des plus belles caves de la République avant que Nicolas Sarkozy ne s'approprie la belle propriété, une décision sur laquelle ne reviendra pas François Hollande. Après cette annexion de Nicolas Sarkozy - qui ne boit jamais d'alcool - Dominique de Villepin, amateur de grands crus, confiera : "Donner la Lanterne à un buveur de jus d'orange, quel gâchis !".

Des travaux pour laisser une trace

Est-ce parce qu'ils y étaient pour une durée limitée ? Tous les locataires de la Lanterne ont voulu laisser une trace de leur passage. Les premiers gros travaux ont été supervisés en 1959 par la femme de Michel Debré. Ensuite, chacun apportera sa pierre à l'édifice. Entre 1988 et 1991, Michel Rocard, qui veut un lieu "plus familial", fait construire un terrain de tennis et une piscine. Lionel Jospin et son épouse referont la toiture et transformeront la salle télé en salle de travail, dans l'aile gauche du bâtiment, pour ne pas mélanger les visiteurs du pouvoir à la famille du Premier ministre. Enfin, Cécilia et Nicolas Sarkozy aménageront deux studios pour accueillir la famille recomposée.

>>> L'actu pour les nuls se replonge dans l'histoire de La Lanterne


sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Hollande : Trierweiler "va mieux"

CALENDRIER - Hollande va devoir clarifier sa situation

SANTE - La "fatigue nerveuse" de Trierweiler

SONDAGE - Le silence de Hollande approuvé