La guerre Copé-Fillon expliquée aux enfants

  • A
  • A
La guerre Copé-Fillon expliquée aux enfants
@ REUTERS
Partagez sur :

Le psychodrame à l'UMP est souvent incompréhensible. Europe1.fr livre un petit manuel pour répondre à vos enfants.

On dit toujours que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais encore faut-il qu'ils y comprennent quelque chose. Fillon-Copé, Copé-Fillon, c'est quand même vachement plus compliqué que Cars, Monsieur Patate ou les Pets Shop. Entre les "c'est moi qui ai gagné, non c'est pas vrai, toi tu as triché", "moi je me pose en rassembleur, toi tu ne fais que diviser" ou "j'accepte la décision, enfin non finalement, je l'accepte plus", on peut vite décrocher.  Mais comme l'a dit le sénateur Jean-Claude Gaudin jeudi soir, "il est temps de siffler la fin de la récréation". Deux par deux, tenez vous la main, c'est l'heure du cours : "la guerre à l'UMP".

Papa, on a le droit de bourrer les urnes ? "Mon aîné a ouvert de grands yeux quand je lui ai expliqué le bourrage des urnes", nous dit Laurent NetTweet sur la page Facebook d'Europe 1. Plutôt normal comme réaction pour nos néophytes de la politique, surtout quand les deux candidats s'accusent mutuellement d'avoir triché. Tentons donc de leur apporter un début de réponse. La réponse pour les CP : "Non, ce n'est pas bien, il ne faut pas le faire, c'est comme voler le goûter de ton camarade à l'école, ça ne se fait pas". La réponse pour les CM2 : "ce genre de pratiques permet de gonfler le nombre de voix d'un candidat et peut le faire gagner. Pour éviter ce genre de tricheries, il existe des personnes qui surveillent l'élection".

Cope-Fillon

Dis, Maman, est-ce que l'UMP c'est une mafia ? "Un parti politique, ce n'est pas une mafia", a lancé François Fillon vendredi matin sur RTL. Si vos enfants ont entendu cette phrase avant de prendre le chemin de l'école, difficile d'esquiver, il vous faut au moins une esquisse d'explication. On essaie de vous aider. La réponse pour les CP : "l'UMP est un parti politique d'opposition qui connaît un moment très difficile". La réponse pour les CM2 : "personne ne veut donner sa part du gâteau et les deux candidats n'hésitent pas à se critiquer l'un l'autre".

>>> A LIRE : Ce qu'il faut retenir de la crise à l'UMP

C'est qui le méchant et le gentil ? "Pourquoi on nous dit qu'il faut être gentil alors que les grands ils sont méchants ?", tente de résumer Kleo So sur la page Facebook d'Europe 1. C'est toujours plus facile de différencier le bon du méchant dans le Roi Lion que dans l'actuel psychodrame à l'UMP. Mais pour essayer de ne pas dégoûter tout de suite nos jolies têtes blondes de la politique, on essaiera de formuler des réponses "positives". La réponse pour les CP : "il n'y a pas de méchant ni de gentil, ils veulent tous les deux êtres chefs". La réponse pour les CM2 : "ça dépend des opinions politiques des personnes qui votent".

UMP-2

Est-ce qu'Alain Juppé c'est le papa de l'UMP ? Mais qu'est-ce qu'il vient faire là-dedans celui-là ? Comme François Fillon et Jean-François Copé revendiquent toujours tous les deux la victoire, l'ancien Premier ministre a appelé un autre ancien Premier ministre à la rescousse. "Ma fille de 4 ans souhaite le retour de Chirac...", plaisante Serge Durand sur la page Facebook d'Europe 1. La réponse pour les CP : "c'est une sorte de professeur, c'est lui qui doit décider qui a gagné". La réponse pour les CM2 : "c'est lui qui a créé l'UMP en 2002, il s'est placé depuis quelques années au-dessus de la mêlée et c'est lui qui pourrait peut-être aider le parti à sortir de cette crise".  

Et Rachida Dati, elle peut être présidente ? Ce n'est quand même pas très drôle un match sans vainqueur à la fin. Et comme ils sont très nombreux à l'UMP à rêver du poste, est-ce qu'une Valérie Pécresse, un Christian Estrosi, une Rachida Dati pourrait prendre les rênes du parti ? La réponse pour les CP : "non, c'est forcément ou Fillon ou Copé qui gagnera". La réponse pour les CM2 : "on n'est jamais à l'abri d'un nouveau retournement de situation, on en reparlera plus tard".