La gauche favorite, l'UMP sans illusion

  • A
  • A
La gauche favorite, l'UMP sans illusion
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président socialiste sortant, Jean-Paul Denanot, est donné largement favori.

Bastion historique de la gauche, le Limousin devrait sans surprise être à nouveau présidé par le socialiste Jean-Paul Denanot. Le président sortant est donné largement favori au terme d'un mandat tout entier voué à sa région. Comme en 2004, il aura pour principal adversaire l'UMP Raymond Archer, qui ne semble pas se faire d’illusions sur l’issue du scrutin, déclarant vouloir "au minimum faire bouger les lignes". Leur dernier duel s’était soldé par une confortable avance pour le candidat PS qui avait recueilli 41,14% des voix contre 23,33% pour celui de l’UMP.

Le Limousin est une des rares régions où le Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche) est parvenu à se mettre d'accord avec le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) pour une liste commune dès le premier tour. Une alliance qui pourrait compliquer la constitution d'une liste d'union de la gauche au deuxième tour, étant donné la ligne du NPA.

Quelle alliance à gauche ?

En revanche, Génération Ecologie, qui avait recueilli 12,35% des suffrages aux européennes, présente pour la première fois une liste autonome au premier tour mais a déjà évoqué un "probable accord avec le PS" au second.

Le développement économique de la région et la réduction de sa fracture numérique sontau cœur de la campagne. Autre sujet de discorde, cette fois entre le PS et les Verts : le projet de ligne à grande vitesse qui permettra de relier Paris à Limoges. Les écologistes y sont opposés, ce qui explique l’absence d’alliance PS/Verts au premier tour.

REAGISSEZ - Etes-vous favorable à la LGV à Limoges ?