La fronde des élues UMP de Paris

  • A
  • A
La fronde des élues UMP de Paris
Des élues UMP enrage contre la direction de l'UMP (ici Jean-François Copé) et le manque de parité dans les investitures aux législatives.@ MAXPPP
Partagez sur :

"Les Parisiennes en colère" ont décidé de lancer "un Club" pour les spécialistes du parachutisme.

"Ils ont osé : zéro femme à l'Assemblée nationale pour représenter l'UMP à Paris en juin 2012. Sur les six circonscriptions acquises à la droite à Paris, 6 hommes investis !". Il y a 10 jours, Géraldine Poirault-Gauvin poussait un coup de gueule contre son parti, l'UMP. Selon cette élue du XVe arrondissement de Paris, le parti présidentiel manque cruellement à ses obligations de parité en vue des prochaines législatives. 

Dédicace aux as du "parachutage"

Estimant n'avoir toujours pas été entendue, elle a décidé récidiver mardi. Avec humour. Face "au silence et à l'inertie de l'UMP-Paris", elle lance donc, avec plusieurs députées de la majorité regroupées dans le club des "Parisiennes en colère", un tract d’adhésion pour un club fictif, celui "des futurs députés parisiens". 

Vous êtes "un homme", "vous avez plus de 50 ans", "vous maîtrisez la langue de bois", "vous n’habitez pas votre circonscription" et, facultatif mais conseillé, "vous avez un brevet de parachutisme", alors vous êtes bon pour adhérer au "Club des futurs députés UMP parisiens".

Voici ce faux bulletin d'adhésion :

 Bulletin d'adhésion du Club des futurs députés UMP parisiens

L'UMP boucle ses investitures samedi

Ce tract est diffusé le jour où le Premier ministre, François Fillon, candidat aux législatives à Paris, se rend aux voeux de l'UMP XVe arrondissement, dont le maire filloniste, Philippe Goujon, est également menacé par une candidature dissidente de l'ex-ministre Rachida Dati.

Les investitures UMP doivent être bouclées en conseil national, samedi.