La France à la diète

  • A
  • A
La France à la diète
@ MAXPPP
Partagez sur :

François Fillon veut diminuer de 45 milliards d'euros les dépenses de l'Etat, d'ici à 2013.

Devant les militants UMP, François Fillon a détaillé samedi ce qui ressemble fort à un plan de rigueur. Le Premier ministre a en effet annoncé que l'Etat allait diminuer de 45 milliards les dépenses publiques d'ici 2013 pour parvenir à l'objectif d'un déficit à 3% du PIB.

Ecoutez François Fillon (sur la vidéo à 8'40''):

Réduire le déficit "de 100 milliards"

"Nous avons pris l'engagement d'ici 2013 de ramener notre déficit de 8% à 3% et tous nos efforts vont se concentrer sur cette priorité. Cela veut dire en gros qu'il faut réduire le déficit de 100 milliards d'ici 2013", a insisté François Fillon lors d'une rencontre avec de nouveaux adhérents de l'UMP salle Gaveau.

Réduire les dépenses publiques

Et le Premier ministre de détailler : "100 milliards que nous allons trouver pour la moitié dans des réductions de dépenses et pour la moitié dans des augmentations de recettes". Les 50 milliards de réduction se décomposeront ainsi : "45 milliards en réduisant la dépense publique, 5 milliards sur la réduction des niches fiscales".

Quant aux augmentations de recettes, François Fillon mise sur "35 milliards de rattrapage, après la crise, des pertes de recette conjoncturelle". "Au fur et à mesure que la croissance revient, les recettes recommencent à croître", a martelé le chef du gouvernement. Les 15 autres milliards "correspondront à la fin des mesures que nous avons prises pour relancer l'économie et qui n'ont naturellement pas vocation à durer au delà de cette période de relance".

Dans la lignée des autres pays européens

Début mai, François Fillon avait annoncé une série de mesures visant à réduire le déficit et notamment le gel "en valeur" des dépenses de l'Etat mais il n'avait jusque là pas communiqué de données chiffrées des économies à réaliser.

Cette annonce intervient cinq jours après la présentation d'un budget 2011 historiquement économe en Allemagne. La chancelièreAngela Merkel prévoit ainsi de réalister 11 milliards d'euros d'économies l'année prochaine.

138 milliards d'euros de déficit

Le déficit budgétaire français s'est élevé en 2009 à 138 milliards d'euros, dont 80 milliards imputables à la crise économique internationale.

REAGISSEZ - La France a-t-elle raison de s'atteler maintenant à réduire son déficit ?