La dernière sortie de Nicolas Hulot

  • A
  • A
La dernière sortie de Nicolas Hulot
@ Reuters
Partagez sur :

Le candidat à la primaire écologiste croit encore à une victoire face à Eva Joly.

Au milieu des plants de tomate et des radis, à deux pas des tours d’immeubles, Nicolas Hulot effectuait mardi son dernier déplacement à Vitry-sur-Seine, avant la fin du vote à la primaire écologiste. L’ancien animateur de TF1, qui a tout misé sur cette candidature, croit qu'il peut encore inverser la tendance et reprendre le dessus sur Eva Joly, très largement en tête à l'issue du premier tour.

Malgré l’avance de sa rivale, Nicolas Hulot a affiché mardi bonne humeur et décontraction. A la question de savoir si sa victoire au second tour de la primaire restait possible, il a préféré répondre avec auto-dérision. "Je vais aller repérer les locaux à l’Elysée dès cet après-midi. C’est important qu’on regarde un peu où est-ce qu’on va être logé et tout ça….", a-t-il plaisanté au micro d’Europe1.

"Pas de raison de céder au désespoir"

"Je ne fais pas semblant d’y croire. Il n’y a aucune raison de céder au désespoir et à l’espoir", pense Nicolas Hulot. "Avant, tout le monde venait vers moi en me disant ‘alors c’est gagné’. Maintenant, on me dit ‘alors c’est perdu’. Certains ont eu une surprise au premier tour. Ils vont peut-être avoir une deuxième surprise au deuxième tour", espère encore le candidat écolo.

Pour appuyer sa démonstration, le camp Hulot s’appuie sur l’argument mathématique des électeurs volatiles : ces écolos qui, influencés au 1er tour par les bons sondages en faveur de Hulot, auraient voté Eva Joly pour limiter l’écart. Une théorie qui pourrait concerner une partie des votants mais qui ne s’applique sans doute pas aux 2.000 voix qui séparent les deux candidats.

Une campagne dans les médias

Un élu qui accompagnait mardi matin l’ancien animateur envisageait quant à lui déjà le scénario de la défaite : "Vous voyez Nicolas Hulot porte-parole d’Eva Joly ? Ça n’a pas de sens", a-t-il confié au micro d’Europe 1.

S’il perd, l’animateur écolo prendra quelques jours de vacances avant d’annoncer sa décision pour la suite. Mais jusqu’à jeudi soir, fin du vote papier, il va désormais mener sa campagne dans les médias. Mardi après-midi, il débattait avec les internautes sur le site du Monde.fr. Dans la soirée, il s’offre le 20h de TF1.