La demande de levée d'immunité parlementaire est "la procédure normale" pour Marine Le Pen

  • A
  • A
La demande de levée d'immunité parlementaire est "la procédure normale" pour Marine Le Pen
La présidente du FN avait refusé le 10 mars de se rendre à une convocation des juges en vue d'une possible mise en examen.@ Benjamin CREMEL / AFP
Partagez sur :

La justice française a demandé au Parlement européen la levée de l'immunité de Marine Le Pen, une procédure qu'elle juge "normale". 

La demande de levée d'immunité que la justice française a demandé au Parlement européen est "la procédure normale", a jugé vendredi Marine Le Pen, visée par une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du Front national.

"C'est la procédure tout à fait classique". Les juges d'instruction ont adressé des demandes de levée d'immunité des eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet les 29 et 30 mars, a indiqué une source judiciaire vendredi. "C'est normal, c'est la procédure tout à fait classique", a déclaré la candidate FN à l'élection présidentielle sur franceinfo à neuf jours du premier tour de l'élection. "Je pense que c'est la procédure normale", a-t-elle ajouté.

Elle ne regrette pas de ne pas avoir répondu aux juges. La présidente du FN avait refusé le 10 mars de se rendre à une convocation des juges en vue d'une possible mise en examen dans ce dossier, invoquant son immunité de députée au parlement de Strasbourg. Elle avait fait savoir par avance qu'elle ne se rendrait à aucune convocation avant la fin des échéances électorales. Vendredi, elle a assuré ne pas regretter de ne pas avoir répondu aux juges.