La déclaration de Sarkozy, côté coulisses

  • A
  • A
La déclaration de Sarkozy, côté coulisses
@ Maxppp
Partagez sur :

Tout était fait pour afficher la décontraction et la sérénité du candidat Sarkozy.

Pendant l'interview, Nicolas Sarkozy est apparu plus tendu que d'habitude, plus stressé. En coulisses, après sa déclaration, le président devenu candidat a voulu donner l'image d'un homme serein et décontracté.

Dans les studios de TF1, à Boulogne-Billancourt, Nicolas Sarkozy était accompagné mercredi soir de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy. Le couple s'est éclipsé rapidement après la déclaration de candidature du président après avoir accepté, tout sourire, le mitraillage des photographes au pied de la tour de la chaîne.

Les gardes du corps se sont faits discrets

Tout était fait pour afficher la décontraction et la sérénité du candidat Sarkozy. Les gardes du corps se sont faits discrets, laissant approcher un sexagénaire pour que celui-ci puisse prodiguer ses encouragements au président.

Une décontraction qui diffère de l'attitude de Nicolas Sarkozy pendant l'interview. "Je l'ai trouvé très concentré, assez sobre", a confié à Des clics et des claques, Laurence Ferrari, qui interviewait le président, mercredi soir, sur TF1. "Pour lui aussi, l'exercice était un peu compliqué", a estimé la présentatrice.

"Je l'ai trouvé très concentré" : 

 

Après son intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a reçu de nombreux coups de fil de ses proches et de ses soutiens. Parmi eux, François Fillon. Le Premier ministre a appelé le président sur son téléphone portable pour lui dire qu'il avait retrouvé dans sa déclaration "l'énergie de 2007".

Le couple Sarkozy a ensuite rejoint quelques amis au domicile de Carla-Bruni Sarkozy, dans le 16e arrondissement de Paris, pour fêter, autour d'un verre, l'entrée en campagne du président.