La Coopol pour se faire des Coopains

  • A
  • A
La Coopol pour se faire des Coopains
@ Capture d'écran
Partagez sur :

A 2 ans de la présidentielle, le PS a lancé son "infrastructure de campagne" sur le net.

Cinq jours après l’UMP et ses Créateurs de possibles, le Parti socialiste a officiellement inauguré, en janvier, lors des voeux de Martine Aubry, son propre réseau social en ligne : la Coopol, (prononcer Co-o-pol), pour Coopérative politique.

Ce "Facebook" politique du PS a été testé durant deux mois par les fédérations et les militants du parti. "Avec la Coopol, il s’agit de doter le PS de sa propre infrastructure de campagne", précisait en septembre, Benoît Thieulin, fondateur de La Netscouade, l’agence chargée de la création du site. "La Coopol met ainsi à disposition des militants des outils pour mieux s’organiser sur le terrain. Elle permet une nouvelle forme d’engagement", expliquait-il à Europe1.fr.

Un outil militant

"On est sur quelque chose qui n'a rien à voir avec les Créateurs de possibles de l'UMP", estime Nicolas Vanbremeersch, auteur de la Démocratie numérique, qui a pu tester le site internet. "Le réseau social du PS est vraiment un outil d'organisation du militantisme des adhérents d'un parti. C'est certainement révolutionnaire pour l'interne du Parti socialiste. Mais pour l'heure, ce réseau ne permet pas au PS d'élargir sa base d'adhérents", assure-t-il à Europe1.fr.

Le jour de son lancement, le Parti socialiste revendiquait déjà 5.000 membres inscrits sur ce site participatif qui a coûté 250.000 euros et près de 14.000aujourd'hui.