La boîte mail de Jean-Marie le Pen piratée

  • A
  • A
La boîte mail de Jean-Marie le Pen piratée
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Dans un mail, l'ancien président du FN affirmait avoir "torturé" pendant la guerre d'Algérie.

Les journalistes ont sursauté en ouvrant leur boîte mail, mardi matin. "Oui j'ai torturé en Algérie, pendant cette période noire que l'on a appelé la ‘bataille d'Alger’". Le mail, intitulé "Torture en Algérie, je dois la vérité aux Français", est "signé" Jean-Marie Le Pen. Un mail qui est en fait le fruit d'un piratage.

"Oui, nous avons pratiqué la question"

Dans ce mail, l’ancien président du FN se livre à une confession inédite : "Nous avons pratiqué "la question" sur des Algériens prisonniers, avec des méthodes qui paraîtraient aujourd’hui proches de celles que les nations barbares utilisaient, à d’autres époques, pour inspirer la terreur chez leurs ennemis.  Nous étions des militaires et nous avions l’impunité, car l’armée avait obtenu du gouvernement socialiste les pouvoirs spéciaux, et ces méthodes étaient la politique officieuse de contre-insurrection au sein de l’armée française en ce temps-là".

Le FN pourrait porter plainte

Jean-Marie Le Pen invite ensuite les médias à une conférence de presse, mardi à 15h au siège du parti. Sauf que… tout est faux.  Le service de presse du FN, contacté par les Inrocks, a confirmé que la boîte mail de Jean-Marie Le Pen a été piratée. "Ils ont pris l’adresse mail de Jean-Marie Le Pen [jean-marie.lepen@frontnational.com] qui figure sur le site du parti afin de lui envoyer un courrier" et ont pu l’inscrire comme auteur du faux mail, a expliqué à liberation.fr Alain Vizier, directeur de la communication du FN.

Le FN envisage de porter plainte.

 

Fatal error: The web server did not finish its request

Contact website owner with current url and info on what you did, and owner will be able to debug the issue further (by enabling 'display_errors' in php.ini).