L’UMP se lance dans l'ancien fief de VGE

  • A
  • A
L’UMP se lance dans l'ancien fief de VGE
@ MAX PPP
Partagez sur :

Alain Marleix et Brice Hortefeux conduisent la liste UMP face au président PS sortant.

L’Auvergne fait partie des régions considérées comme "gagnable" par la droite. Avec deux ministres candidats et le chanteur Gilbert Montagné, tête de liste dans l’Allier, l’UMP entend reconquérir l’ancien bastion de Valéry Giscard d’Estaing, qui a basculé à gauche en 2004. Après la défection du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, c’est finalement le secrétaire d'État aux Collectivités territoriales, Alain Marleix, qui conduira la liste UMP de la région.

Hortefeux décisif ?

La reconquête est loin d’être évidente. En 2004, le tombeur de VGE, le socialiste Pierre-Joël Bonté, l’avait emporté avec 52,7 % des voix. Les résultats dans le département du Puy-de-Dôme, qui comprend la moitié de la population de la région, et où Brice Hortefeux est tête de liste, devraient être décisifs.

Le président socialiste sortant René Souchon reste le favori de l’élection même si plusieurs de ses vice-présidents ont démissionné au cours de son précédent mandat, provoquant un éclatement des forces à gauche. En plus de la liste PS, quatre autres listes se disputent les suffrages : le Front de gauche, Europe Écologie, le NPA et Lutte ouvrière.

Et la LGV ?

L’arrivée de la LGV à Clermont-Ferrand à l’horizon 2020 sera l’un des sujets majeurs de la campagne, les têtes de liste PS et UMP revendiquant chacun la "paternité" du dossier. Plus généralement, le désenclavement de la région, et une meilleure répartition de la population au sein des quatre départements qui la composent (Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme), seront au cœur des discussions.

REAGISSEZ - Etes-vous favorable à l’arrivée de la LGV en Auvergne ?