L'UMP redoute le FN aux régionales

  • A
  • A
L'UMP redoute le FN aux régionales
Partagez sur :

La majorité présidentielle observe la montée du FN dans les sondages et craint les triangulaires au second tour en mars 2010.

Crédité en moyenne de 8 à 9 % des intentions de vote dans les sondages, le parti de Jean-Marie Le Pen provoque des sueurs froides dans les rangs de l'UMP. Le FN pourrait provoquer des triangulaires puisque pour les régionales il suffit de passer la barre des 10% pour se maintenir au second tour.

L'hypothèse d'un tel scenario dans le Nord-Pas-de-Calais, en PACA, en Ile-de-France et en région Rhône-Alpes est prise très au sérieux. Une situation qui réduirait encore les chances, déjà minces, de l'UMP de briller en mars prochain.

Le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand minimise le risque, mais sur le terrain les députés Christian Jacob et Thierry Mariani, tête de liste en PACA, sont beaucoup moins sereins.


L'état-major FN se prend à rêver. Il vise le maintien dans dix régions. De quoi contrarier les choix tactiques de Nicolas Sarkozy : toute la droite unie dès le premier tour, du Nouveau Centre à Philippe de Villiers. Avec le risque au second tour de manquer de voix pour se sortir du piège des triangulaires.