L'UMP devrait bénéficier d'un sursis de 2 mois

  • A
  • A
L'UMP devrait bénéficier d'un sursis de 2 mois
@ REUTERS
Partagez sur :

Le parti de droite doit trouver 11 millions d'euros après avoir enfreint les règles de frais de campagne.

L'UMP, tenue de rembourser avant mercredi l'emprunt de quelque 11 millions contracté pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, devrait bénéficier d'un sursis de deux mois auprès des banques afin de recueillir deux millions manquants, a confirmé mardi sa trésorière. Des voix s'élèvent au sein du parti d'opposition pour inviter l'ancien président, qui s'était porté caution solidaire avec l'UMP au moment de l'emprunt, à consentir un geste financier en conséquence.

Ce dernier a exprimé mardi dans une lettre sa "gratitude" envers les donateurs qui ont permis à l'UMP de collecter 8,3 millions d'euros. Dans cette lettre mise en ligne sur le site Les Amis de Nicolas Sarkozy, l'ancien chef de l'Etat remercie chaque donateur pour ce "geste de solidarité et de fidélité" qui "le touche beaucoup".

L'UMP est confrontée à une crise financière depuis que le Conseil constitutionnel a rejeté le 4 juillet les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour 2012, privant la formation de la subvention de 10.691.775 euros de l'Etat au titre du remboursement des frais de campagne. La souscription nationale - baptisée le "Sarkothon" par des médias - lancée le même jour par le président de l'UMP, Jean-François Copé, a permis de récolter 8,309 millions d'euros à ce jour.