L’UMP a choisi… Martine Aubry

  • A
  • A
L’UMP a choisi… Martine Aubry
@ MAX PPP
Partagez sur :

Dans la majorité, on anticipe déjà un affrontement en 2012 avec la Première secrétaire du PS.

Du côté du PS, on se met en ordre de bataille pour 2012 en organisant les futures primaires. Et à l’UMP, on prépare la contre-attaque en misant sur un seul scénario : la candidature socialiste portée par l’actuelle Première secrétaire du PS, Martine Aubry.

Royal et DSK hors-jeu

Aucune cellule de veille à proprement parler n’a encore été créée à l’UMP. Mais le diagnostic est bien là. "Ce qui semble se dessiner, oui, ça a l’air d’être Martine Aubry. Je vois que Ségolène Royal s’est plutôt ralliée à Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn donne quand même le sentiment de ne pas avoir très envie de rentrer en France", a confié Jean-François Copé, le chef de file des députés UMP, au micro d’Europe 1.

"Oeil pour œil..."

D’où cette stratégie : "oeil pour œil, dent pour dent, on ne passera plus rien à Martine Aubry", explique un cadre du parti majoritaire.

Une ligne directrice qui a été inaugurée le week-end dernier après la sortie de la socialiste sur Nicolas Sarkozy et Bernard Madoff. Le Premier ministre François Fillon a parlé d'"attaques brutales et dérisoires". Xavier Bertrand, le secrétaire général de l’UMP, a rajouté qu’il était "scandalisé et choqué". Oeil pour œil, dent pour dent.