"L'objectif de faire dégonfler le FN n'est pas atteint"

  • A
  • A
"L'objectif de faire dégonfler le FN n'est pas atteint"
@ Capture d'écran
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Pour Jérôme Fourquet, le directeur du Département opinion publique à l’Ifop, Manuel Valls a échoué dans sa stratégie de lutte contre le FN.

L'INFO. Les sondages se suivent et se ressemblent : le FN arrive en tête des élections départementales. C'est ce qui ressort une nouvelle fois du sondage exclusif Ifop pour Europe 1 et Le Figaro, publié dimanche, qui voit le parti d'extrême droite devancer l'UMP d'un point (30 contre 29%). Le PS, lui, est devancé de 11 points. Un signe que la stratégie de Manuel Valls de porter le fer contre le FN est inefficace ? Europe 1 a posé la question à Jérôme Fourquet, directeur du Département opinion publique à l’Ifop.



"Par rapport aux enquêtes précédentes, le score du FN n'a pas bougé. Tout reste possible mais néanmoins, si l'objectif était de faire dégonfler le FN, apparemment il n'est pas atteint pour l'instant", a-t-il estimé, avant de s'interroger sur les raisons de cet échec, imputable selon lui "à la division que l'on constate un peu partout en France, avec des candidats du Front du gauche, divers gauche ou socialistes, qui risque de conduire à l'élimination pure et simple de la gauche dès le premier tour."

"Le PS a mis le FN au centre du jeu". A moins d'une semaine du premier tour, les intentions de vote sont-elles figées ? "Les Français commencent simplement à s'y intéresser car la campagne n'a pas été très dynamique. Les enjeux n'apparaissent pas très clairs au niveau local, pour la bonne raison que les partis de gouvernement ont décidé de faire de cette campagne une campagne nationale. On le voit avec le PS qui, à l'instar de Manuel Valls, a mis le FN au centre du jeu."

>> LIRE AUSSI - Départementales : 30% des intentions de vote pour le Front national

>> A ECOUTER - Départementales : les jeux sont-ils faits ?

>> LIRE AUSSI - Départementales : la facture risque d'être salée pour le PS