L'inhabituelle discrétion de Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
L'inhabituelle discrétion de Nicolas Sarkozy
Partagez sur :

Le président a regagné mercredi la propriété de la famille Bruni-Tedeschi, au bord de la Méditerranée, après un passage à Paris.

Trois vraies semaines de vacances, c'est une première depuis des années pour Nicolas Sarkozy. Le président de la République, qui avait regagné Paris en début de semaine, est revenu mercredi soir au Cap Nègre, près du Lavandou, dans le Var, pour prolonger ses congés.

Un rythme peu habituel pour Nicolas Sarkozy. "Il ne fait pas de sport, et avec ses invités il parle très peu de politique, ça le repose", raconte un visiteur. Mais les proches assurent que le rythme du président n'a rien à voir avec son malaise du mois juillet.

Ecoutez l'analyse de Jérôme Chapuis :


"Les sondages sont en hausse, alors qu'on l'a moins vu ces derniers temps à la télé", constate un ministre. Les derniers sondages publiés, qui créditent Nicolas Sarkozy de 48% d'opinions positives, en hausse de 3 points par rapport à juillet, ont de quoi faire réfléchir les conseillers du président.

La parenthèse reposante s'achèvera à la fin de la semaine, et dès lundi, Nicolas Sarkozy reprendra son rythme habituel : un sommet franc-allemand à Berlin, un déplacement en province sur le thème de l'emploi, avant de finir la semaine par une visite d'Etat au Brésil.