L'INFO - Pierre Mauroy est mort

  • A
  • A
L'INFO - Pierre Mauroy est mort
@ MAXPPP
Partagez sur :

Laurent Fabius a annoncé le décès de l’ancien Premier ministre socialiste, à l'âge de 84 ans.

L’info. Laurent Fabius l’a annoncé vendredi matin, devant des journalistes à Tokyo, où il accompagne le président François Hollande en voyage officiel : Pierre Mauroy est décédé. "C'est un pilier du socialisme démocratique qui s'en va", a commenté le chef de la diplomatie. François Hollande a quant à lui salué un homme "qui a servi la France dans des moments exceptionnels". "Il fut le premier chef de gouvernement de l'alternance de gauche quand elle faisait l'apprentissage du pouvoir sous la Ve République. Il prit des mesures courageuses qu'on a appelées la rigueur, il a servi son pays sans jamais occulter ses valeurs fondamentales", a poursuivi le chef de l'Etat. Jean-Marc Ayrault, lui, va se rendre en milieu de matinée à l'hôpital Percy à Clamart pour rendre un dernier hommage à l'ancien maire de Lille.

Hommage mardi aux Invalides. François Hollande présidera mardi matin aux Invalides une cérémonie d'hommage à l'ancien Premier ministre socialiste. La cérémonie, avec honneurs militaires, revue des troupes et éloge funèbre, débutera à 10h.

Une santé fragile. L'ancien premier ministre socialiste avait été opéré d'une tumeur cancéreuse au poumon en avril 2012 à l'hôpital militaire Percy de Clamart, dans les Hauts-de-Seine. Il avait également été hospitalisé la semaine dernière. Pierre Mauroy avait, semble-t-il, fait "un malaise à la suite d'une hospitalisation qui était prévue" dans le cadre du traitement qu'il reçoit régulièrement pour cette maladie, selon un proche de l'ancien premier ministre.  

Des réactions. Dès l'annonce du décès du premier chef d'un gouvernement socialiste sous la Ve République, de nombreux élus, de tous les bords politiques, ont tenu à réagir sur le réseau social Twitter :

















Jacques Delors a également fait part de "sa grande tristesse" sur BFMTV. "Pour moi il a été un grand Premier Ministre (…) il collaborait facilement avec ses ministres il savait gérer avec délicatesse les rapports entre l’Elysée et Matignon. Non seulement c’était un ami mais aussi un grand Premier Ministre".

Edith Cresson, première femme à avoir dirigé un gouvernement, garde de Pierre Mauroy "un souvenir extraordinaire. C’était un homme calme, avec beaucoup de simplicité et en même temps une véritable vision (…) j’en garde aussi le souvenir de quelqu’un de bienveillant, ce qui est dans ce milieu politique, extrêmement rare. Il était ouvert aux idées", a-t-elle réagi sur BFMTV.