L'immunité parlementaire de Gaston Flosse levée

  • A
  • A
L'immunité parlementaire de Gaston Flosse levée
Partagez sur :

Le sénateur de Polynésie est mis en examen pour détournement de fonds publics.

Le bureau du Sénat a levé mercredi l'immunité parlementaire du sénateur de Polynésie Gaston Flosse, ex-UMP, déjà poursuivi dans plusieurs affaires et qui vient d'être mis en examen pour détournement de fonds publics, a-t-on appris de sources parlementaires. 12 membres du bureau ont voté pour, les 14 autres n'ont pas pris part au vote, ce qui revient de fait à une majorité des votes exprimés.

Le bureau a ainsi accédé à la demande du juge d'instruction d'un placement en garde à vue de Gaston Flosse. Dans l'hypothèse de sa mise en examen, le bureau a également autorisé la mesure de contrôle judiciaire qui consiste à lui interdire de communiquer avec les autres personnes mises en examen ou impliquées dans l'affaire.

Gaston Flosse, 82 ans, avait été mis en examen courant février pour détournement de fonds publics, de même que le président de l'Assemblée de la Polynésie et dauphin en politique Édouard Fritch. Ils sont soupçonnés d'avoir fait supporter à la commune de Pirae l'approvisionnement en eau de la villa de Gaston Flosse, située sur une commune voisine, Arue.