L'émission qu'Ayrault "ne doit pas manquer"

  • A
  • A
L'émission qu'Ayrault "ne doit pas manquer"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans un contexte politique critique, il fait son grand oral jeudi soir sur France 2. 

Le discret Premier ministre va se retrouver en première ligne jeudi soir. Moins de six mois après son arrivée à Matignon, Jean-Marc Ayrault est l'invité de l'émission Des paroles et des actes, à 20h45, sur France 2. L'occasion pour lui de rappeler à la majorité qu'il est le patron, de peut-être s'ouvrir un peu personnellement, et, surtout, de défendre sa politique. Une émission "qu'il ne doit pas manquer", selon l'un de ses collaborateurs interrogé par Europe 1. Voici ce qui attend Jean-Marc-Ayrault.

Parler de lui

C'est l'une des séquences incontournables du début de l'émission. Durant une dizaine de minutes, le Premier ministre va être interrogé sur un pan plus personnel de sa vie. Jean-Marc Ayrault va tenter de fendre l'armure, de parler de lui. C'est "l'exercice qu'il redoute le plus", a confié un de ses collaborateurs à Europe 1. Le Premier ministre prépare d'ailleurs cette intervention depuis plusieurs semaines.

Montrer qu'il est le patron

Pour montrer publiquement qu'il a de l'autorité sur son gouvernement, le Premier ministre a voulu bien faire les choses. Une dizaine de ministres ont d'ailleurs été priés d'annuler leur dîner pour être présents autour de Jean-Marc Ayrault jeudi soir, d'après les informations d'Europe 1. C'est notamment le cas de Manuel Valls, Pierre Moscovici, Michel Sapin, Jérôme Cahuzac... ou Cécile Duflot, rappelée pour afficher la solidarité au sein du gouvernement qu'il dirige, malgré les divergences sur le Traité européen.

Chômage : l'héritage de Sarkozy

courbe chomage 2012

© Capture Insee

Alors que l'on vient de franchir la barre symbolique des trois millions de chômeurs, Jean-Marc Ayrault va d'abord s'attacher à souligner que ce chiffre est la marque de l'échec de Nicolas Sarkozy. Ensuite, il assurera qu'il faut se montrer efficace et donnera un calendrier concret sur le contrat de génération, promesse du candidat Hollande.

>> A lire aussi : Jusqu'où grimpera le chômage ?

Faire de la pédagogie sur le budget

Boursier.com - Jean-Marc Ayrault appelle à la responsabilité de sa majorité sur le traité européen
Le premier budget du quinquennat Hollande sera présenté vendredi matin en Conseil des ministres. Le chef du gouvernement va tenter de dédramatiser la situation et de faire de la pédagogie de ce budget marqué notamment par une quête de 30 milliards d'euros pour tenir l'objectif de la réduction du déficit public à 3% du PIB. Il devrait dire "'voilà où sont les économies, voilà où sont les impôts, il expliquera qu'ils sont justes, dira combien pour les petites entreprises, combien pour les grandes entreprises (...) et donnera aussi les perspectives", a confié un membre du gouvernement.

Donner la réplique à NKM

nkm

© MAXPPP

L'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy assurera la contradiction durant le débat avec l'ex-député-maire de Nantes. Peut-être aborderont-ils durant ce moment les récents flottements au sein de la majorité sur le droit de vote des étrangers ou les contrôles au faciès par exemple. Le "détricottage" du quinquennat Sarkozy dès la prise de pouvoir de la nouvelle majorité devrait également venir sur le tapis.