L'élection coûte un euro par électeur

  • A
  • A
L'élection coûte un euro par électeur
Une journée de vote coûte 1 euro par électeur.@ MAXPPP
Partagez sur :

C'est aux communes que revient cette charge, surtout à travers les salaires des agents communaux.

Un bulletin = un euro. Selon l'Association des maires de France, une journée d'élection coûterait un euro par électeur inscrit sur les listes électorales. Une dépense obligatoire pour les petites et moyennes communes, contraintes de mettre des locaux et du personnel à disposition toute la journée.

Dimanche, pour le premier tour de l'élection présidentielle, Philippe Laurent, le maire de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, va ainsi dépenser 15.000 euros par exemple. Des frais liés aux besoins humains, explique-t-il.

217 millions à la charge de l'Etat

"Il y a toute l'administration du bureau de vote à gérer. Les gens qui ont fait des procurations, ceux qui ont perdu leur carte d'électeur et à qui il faut établir une attestation, le dépouillement le soir", liste Philippe Laurent. Au moins quatre agents par bureau de vote sont nécessaires le jour du vote, soit une centaine pour une ville de 20.000 habitants.

Hormis cela, les communes sont assez épargnées. A 200 euros l'urne et 300 euros l'isoloir, ces indispensables sont facilement amortis dans le temps.

L'Etat contribue aussi à sa manière. C'est lui qui finance la mise sous pli et l'envoi des professions de foi et bulletins de vote, ainsi que l'impression de ces derniers pour les bureaux le jour-même. D'après les estimations du Sénat, l'élection présidentielle coûtera 217 millions d'euros à l'Etat, 100 millions de plus que les législatives, prévues en juin.