L'"échec" de Sarkozy à l'Elysée

  • A
  • A
L'"échec" de Sarkozy à l'Elysée
@ REUTERS
Partagez sur :

62% des Français ont une opinion négative du chef de l'Etat, selon un sondage à paraître vendredi.

Depuis son élection, les sondages sur la cote de popularité de Nicolas Sarkozy "n'avaient jamais été aussi désastreux", selon l'institut Viavoice. Un sondage à paraître dans Libération vendredi révèle que 62% des Français (+2 points) ont une opinion négative du chef de l'Etat et seulement 35% (-2), une opinion positive.

"Un discrédit qui s'explique pour une large part par le jugement porté sur trois années de présidence Sarkozy", selon François Miquet-Marty, de Viavoice. Ils sont en effet 66% à estimer que les "trois années de présidence Sarkozy" ont été un "échec" contre seulement 25% d'un avis contraire. Pour rappel, après un an de présidence, 59% des personnes interrogées estimaient qu'il était en échec.

"Manque de résultats"

Les Français lui reprochent "prioritairement et massivement" son "manque de résultats" (70%). Sa "présence dans les médias" est ensuite mise en cause (61%), ainsi que ses "orientations politiques" (60%) et son "style personnel" (57%).

L'étude offre une image contrastée de la suite du quinquennat et du visage de la droite pour les années à venir. A la question: "Estimez-vous que Nicolas Sarkozy est toujours le véritable leader de la droite ?", 52% des Français répondent par l'affirmative contre 40% qui pensent le contraire.

De Villepin dans la course

Les Français font davantage confiance à Dominique de Villepin (24%) qu'à Nicolas Sarkozy (20%) pour "représenter la droite au cours des années qui viennent". Alain Juppé arrive en 3e position (16%). Reste qu’aux yeux des sympathisants UMP, Nicolas Sarkozy (49%) devance largement Alain Juppé (14%) et Dominique de Villepin (12%).

Ce sondage a été réalisé les 15 et 16 avril, par téléphone, auprès d'un échantillon de 1.010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

REAGISSEZ - Pensez-vous que les trois ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée sont un échec ?