L’e-campagne de Novelli : 09/20

  • A
  • A
L’e-campagne de Novelli : 09/20
@ MAXPPP
Partagez sur :

Europe1.fr a noté la campagne sur le net de 12 candidats aux régionales.

Sur la base de 10 critères, qui valent chacun deux points, Europe1.fr évalue l'e-campagne de 12 candidats jusqu'au 14 mars. Aujourd'hui sur le gril : Hervé Novelli, tête de liste pour les régionales dans le Centre.

LE SITE DE CAMPAGNE

Son site de campagne est-il participatif ?
1 point
Hervé Novelli a vu grand. Trop même, au risque d'embrouiller les internautes. Outre son site Novelli2010.fr et un site télé, son e-campagne repose sur deux autres sites. Le premier centredesactions.fr est dédié à l’organisation des sympathisants, dispositif visiblement démesuré à l’échelle de la région : sur la carte, un seul événement est recensé et uniquement 5 groupes ont pris la peine de se présenter…

Centredesidees.fr est, lui, consacré au débat local. Sur le site, les électeurs peuvent publier des propositions et les commenter. Là encore, si l’intention est bonne, le succès n’est pas forcément au rendez-vous : une centaine de posts seulement sont dénombrés sur l’ensemble du site.

Le design du site est-il réussi ?
1 point
Des vaches, une petite rivière et un lycée, la têtière de la home est surprenante, pour ne pas dire infantile. Le reste du site dégage une impression de clarté. On regrette toutefois la mauvaise qualité de certains visuels.

Le site est-il fonctionnel ?
0.5 point
Premier clic, premier raté. Le premier lien accessible de la home renvoyait jeudi vers une page introuvable. De plus, certains onglets, inutiles, ne renvoient à rien. Le reste du site, organisé en trois colonnes, permet d’accéder facilement au programme, à l’agenda et à la liste des autres candidats dont certains sont présentés en vidéo. Manque également une revue de presse.

Le site est-il réactif ?
0.5 point
Le site est réactualisé plusieurs fois par semaine. Mais au lendemain des meetings, l’équipe de campagne traîne pour mettre à jour certains articles.

LES RESEAUX SOCIAUX

Le candidat est-il actif sur Facebook ?
1.5 point
Sur Facebook, Hervé Novelli évoque sa campagne, s’adresse à ses supporters et poste ses vidéos de campagne (dont une curieuse freezmob), mais oublie d’évoquer le reste de l’actualité.

Le candidat écrit-il sur Twitter ?
0.5 point
@hnovelli utilise Twitter uniquement pour lister ses déplacements de campagne. Il n’interagit pas avec les autres internautes. Il n’évoque pas les autres sujets d’actualité. Bref, @hnovelli est passé à côté de l’intérêt du site de micro-blogging.

Le candidat twitte-il régulièrement ?
1 point
Sans être un acharné, @hnovelli twitte plusieurs fois par semaine.

Le candidat a-t-il un nombre important d’amis et de followers ?
1 point
Avec 1.400 fans sur Facebook, Hervé Novelli se situe dans la moyenne basse. Il est également suivi par 750 followers sur Twitter.

L’IMPACT DE L’E-CAMPAGNE

Le candidat sait-il bien vendre sa campagne web?
1.5 point
Hervé Novelli consacre 15% de son budget de campagne aux nouveaux médias et le fait savoir en évoquant régulièrement ses sites de campagne. Mais les médias nationaux ont relativement passé sous silence son dispositif.

Le candidat est-il innovant ?
0.5 point
Un site de campagne, un réseau social, un réseau militant, un site télénovelli.tv, sur internet, Hervé Novelli empile les différents dispositifs. C’est trop. Résultat : rien n’est abouti.


NOTE FINALE : 09/20
Hervé Novelli n’a pas le sens de la mesure. Trop de sites tue l'e-campagne.

REAGISSEZ - Et vous que pensez-vous de l'e-campagne d'Hervé Novelli ?