L’e-campagne de Marine Le Pen : 07/20

  • A
  • A
L’e-campagne de Marine Le Pen : 07/20
@ MAXPPP
Partagez sur :

Europe1.fr a noté la campagne sur le net de 12 candidats aux régionales.

Sur la base de 10 critères, qui valent chacun deux points, Europe1.fr évalue l'e-campagne de 12 candidats jusqu'au 14 mars. Aujourd'hui sur le gril : Marine Le Pen, tête de liste FN, dans le Nord-Pas-de-Calais.

LE SITE DE CAMPAGNE

Son site de campagne est-il participatif ?
0,5 point
Il est impossible pour les internautes de commenter les propos de Marine Le Pen sur son site. Encore moins d’y lancer des débats sur les enjeux locaux. La seule possibilité offerte aux internautes est de "partager", sur les différents les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ...), les articles et vidéos postées sur le site. En somme, la tête de liste FN est clairement passée à côté des possibilités du web 2.0.

Le design du site est-il réussi ?
1 point
Le site, aéré et aux couleurs du FN, dispose d’un coverflow intéressant où les internautes peuvent faire défiler les vidéos en un seul clic. Reste que le site est plombé par des visuels à l’esthétique ringarde. A l’image de celui où le visage de Marine Le Pen flotte au-dessus de la région Nord-Pas-de-Calais, encadré par ce qui semble être des mouettes qui volent au loin.

Le site, est-il fonctionnel ?
1,5 point
Des onglets permettent d’accéder facilement au programme, à la liste de la candidate ou à son agenda. Outre cet aspect pratique, les dernières vidéos et actualités de Marine Le Pen sont facilement identifiables en haut de la page d’accueil du site. On peut toutefois regretter d'avoir à "télécharger" la liste de la candidate, en PDF, pour pouvoir la consulter. Une mise en ligne, plus simple et plus rapide, aurait été la bienvenue.

Le site est-il réactif ?
1,5 point
Le site est réactualisé plusieurs fois par semaine, au gré des déplacements de Marine Le Pen ou de ses interventions dans les médias.

LES RESEAUX SOCIAUX

Le candidat est-il actif sur Facebook ?
0 point
Pas de compte Facebook pour Marine Le Pen. Selon Christophe Szczurek, responsable web du FN, c’est là un choix assumé de la candidate: "c'est un média très difficile à gérer", assure-t-il dans une interview à la Voix du Nord. "Soit on bloque tout, soit on ne contrôle rien", explique-t-il encore à Europe1.fr. Dommage pour Marine Le Pen qui se prive ainsi d'un relais précieux pour sa campagne.

Le candidat écrit-il sur Twitter ?
0 point
Marine Le Pen n’a pas de compte Twitter.

Le candidat twitte-il régulièrement ?
0 point
Evidemment : pas de compte Twitter, pas de tweet.

Le candidat a-t-il un nombre important d’amis et de followers ?
1 point
Marine Le Pen n’a pas de fanpage Facebook mais ses supporters ont toutefois créé des pages de soutien très suivies. Ainsi la page "Marine Le Pen" compte plus de 1.000 followers et la page "Les partisans de Marine Le Pen" rassemble près de 800 membres.

L’IMPACT DE L’E-CAMPAGNE

Le candidat sait-il bien vendre sa campagne web?
1,5 point
Marine Le Pen a brièvement évoqué son site internet et sa campagne web lors de son passage sur LCI, dans Le blog politique, le 22 janvier dernier.

Le candidat est-il innovant ?
0 point
Un player vidéo, un diaporama et "un site compatible avec les téléphones mobiles", Marine Le Pen reproduit sur son site de campagne ce que l'on trouve déjà ailleurs, sans innover.

NOTE FINALE : 07/20
Très faible sur les réseaux sociaux. Et c'est un euphémisme.

REAGISSEZ - Et vous, que pensez-vous de l'e-campagne de Marine Le Pen ?