L’e-campagne de Besancenot: 05/20

  • A
  • A
L’e-campagne de Besancenot: 05/20
@ MAXPPP EUROPE1
Partagez sur :

Europe1.fr a noté la campagne sur le net de 12 candidats aux régionales.

Sur la base de 10 critères, qui valent chacun deux points, Europe1.fr évalue l'e-campagne de 12 candidats jusqu'au 14 mars. Aujourd'hui sur le gril : Olivier Besancenot (NPA), tête de liste pour les régionales en Ile-de-France.

LE SITE DE CAMPAGNE

Son site de campagne est-il participatif ?
0.5 point
Dès le premier coût d’œil, on comprend qu’Olivier Besancenot n’a pas tout misé sur le web. Dans la rubrique qui lui est consacré sur le site du NPA, impossible de créer de débats ou de commenter les articles. Les internautes peuvent tout juste "partager" les infos sur les réseaux sociaux.

Le design du site est-il réussi ?
0.5 point
Du violet et du rouge. Puis du orange et du vert. C'est un euphémisme de dire que la page est multicolore. Sur quatre colonnes, le site dégage un aspect fouillis.On regrette aussi un vrai problème de visuels. Sur la home, la même photo d’Olivier Besancenot apparaît trois fois, quasiment sur la même ligne.

Enfin, la présentation de la page actualité est désarmante. Je vous laisse juge : voir la photo.

Le site est-il fonctionnel ?
0.5 point
Des onglets permettent d’accéder aux dernières infos, à l’agenda, à la NPA TV et au programme, malheureusement disponible uniquement en PDF.

La home est chaotique. Les titres en lettres capitales sont extrêmement indigestes.

Le site est-il réactif ?
0.5 point
Le site est réactualisé plusieurs fois par semaine. Mais les infos de mercredi chevauchent celles du jeudi sur la home. Bref, on ne s’y retrouve pas.

LES RESEAUX SOCIAUX

Le candidat est-il actif sur Facebook ?
0 point
Les réseaux sociaux adorent Olivier Besancenot. Mais la réciproque est loin d’être vraie. Une fanpage, très populaire, est bien consacrée au leader du NPA sur Facebook. Seulement le candidat ne s’y est jamais exprimé. Et pour cause, ce n’est pas lui qui a créé la page.

Le candidat écrit-il sur Twitter ?
0 point
@besancenot existe bien sur Twitter et est suivi par 1.200 followers. Seul hic, ce n’est pas le compte du vrai Olivier Besancenot, selon son attaché de presse Michel Bidot. Le leader du NPA n’a pas de compte sur le site de micro-blogging.

Le candidat twitte-il régulièrement ?
0 point
Pas de compte Twitter, pas de tweets.

Le candidat a-t-il un nombre important d’amis et de followers ?
2 points
20.000 fans ont adhéré à la fanpage d’Olivier Besancenot. Qu’il l’ait créée ou non, il détient le record des candidats aux régionales sur Facebook. Parmi les politiques, seul Nicolas Sarkozy fait mieux (Voir le Top 100).

L’IMPACT DE L’E-CAMPAGNE

Le candidat sait-il bien vendre sa campagne web ?
1 point
Lui n’en parle pas. Mais paradoxalement, les médias n’ont cessé d’interroger son équipe de campagne sur son absence sur les réseaux sociaux.

Le candidat est-il innovant ?
0 point
Le candidat innove uniquement par sa politique du vide sur le net.

NOTE FINALE : 05/20
"Olivier Besancenot est un buzz à lui tout seul". Peu importe la note, le net l’adore.

REAGISSEZ- Que pensez-vous de l'e-campagne d'Olivier Besancenot ?