L’apéro géant devient un outil politique

  • A
  • A
L’apéro géant devient un outil politique
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un syndicat étudiant veut organiser un apéro devant le siège du PS pour les 60 ans de Martine Aubry.

Depuis peu, le réseau social Facebook héberge des projets d’apéritifs géants qui n’ont plus grand-chose à voir avec les soirées arrosées interdites par les préfectures. Désormais, l’apéro Facebook est aussi un moyen de communication et de mobilisation, comme le prouve la dernière idée du syndicat étudiant UNI, classé à droite.

L’UNI et le collectif "Retraites, générations sacrifiée" ont en effet prévu d’organiser, via Facebook, un apéritif géant devant les locaux du parti socialiste, rue Solférino, dans la nuit du 8 au 9 août prochain. Une date qui coïncide avec l’anniversaire de la première secrétaire du parti, Martine Aubry, qui fêtera ses 60 ans.

Sensibiliser les jeunes au problème des retraites

"L’idée est d’éveiller les gens", poursuit Sébastien Bordmann, dans le but "de montrer qu’il y a d’autres manières d’envisager le problème" des retraites, en dénonçant la barrière symbolique des 60 ans.

"Mettre Martine Aubry en situation face à ses propres propos " est l’objectif affiché des organisateurs, explique Sébastien Bordmann, chargé du Web au sein de l’UNI. "L’idée des 60 ans de Martine Aubry vient du fait qu’elle s’attache à cet âge dans la réforme des retraites".

Un canular plus qu’une agression

"On ne le fera pas pour aller chercher la guéguerre devant le PS. L’objectif est de marquer les esprits, on est plus dans le buzz", explique le jeune homme.

Le PS ne s’inquiète d’ailleurs pas trop du possible déferlement de jeunes pour l’anniversaire de leur secrétaire générale. "On n’est pas bousculé plus que cela par cet évènement, en plus c’est plutôt marrant. Cela relève plus du canular que de l’agression", commente Marie-Emmanuelle Assidon, directrice de la communication du parti socialiste.

"Si le projet perdure, on trouvera un moyen de répondre dans le même registre, ajoute-t-elle malicieusement.

Une nouvelle manière de militer

"On est plutôt content, le fait d’avoir 5.000 personnes sur Facebook en quatre jours, c’est plutôt raisonnable", se félicite le responsable du Web de l’UNI, sans confirmer si cette soirée se fera vraiment. Car l’objectif est ailleurs…

Investir les réseaux sociaux "fait partie de notre manière de militer", détaille-t-il, avant d’ajouter : "L’important pour nous, avec un médium comme Facebook, c’est de capter l’attention des jeunes. C’est notre cible principale. Les réseaux sociaux, tout le monde en parle, y va. C’est facile de diffuser des idées, alors on s’en sert".

L'apéritif géant est donc un outil de communication, à l'image de la Garden Party organisée chaque 14 juillet par l'Elysée. Un contre apéro est d'ailleurs déjà prévu.