L'AFP retire une photo peu avantageuse de Hollande

  • A
  • A
L'AFP retire une photo peu avantageuse de Hollande
Ci-dessus : une photo proche de celle retirée par l'AFP, prise par Reuters.@ Reuters
Partagez sur :

Le cliché a été pris mardi lors d'une visite du président de la République dans une école de Denain, dans le Nord.

L'AFP, l'Agence française de presse, a décidé de retirer une photo de François Hollande, prise mardi lors d'une visite du président de la République dans une école de Denain, dans le Nord. Jointe par 20 Minutes, l’AFP a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une censure ni d'une demande de l’Élysée mais d'une "décision éditoriale de l’agence, qui s’excuse auprès de ses clients".



Philippe Massonnet, directeur de l'information de l'AFP est longuement revenu sur cet incident dans un post de blog dans lequel il raconte le processus de décision qui a abouti au retrait de la photo : "l’AFP a pour règle de ne jamais diffuser d’image qui ridiculise gratuitement les gens. On prend la décision de publier une photographie pour sa valeur informative, jamais pour la violence ou, en l’occurrence, le ridicule qu’elle peut générer", a-t-il expliqué, avant d'estimer que l'agence a fait une erreur. "Mais, comme la suite allait le prouver, une décision jugée bonne sur le plan éditorial peut aussi constituer une erreur de communication. En voulant 'tuer' cette photo après quelques minutes d’existence, nous avons en fait dopé son espérance de vie et ouvert la porte à une polémique sur un supposé interventionnisme de l’Elysée. La crédibilité de l’agence est en cause. Non seulement la photo n’est pas 'morte' comme nous l’aurions voulu, mais elle est devenue une des images les plus échangées du jour sur les réseaux sociaux en France", a-t-il regretté.