Justin Vaïsse : "Donald Trump est le reflet des angoisses de l'Amérique"

  • A
  • A
Justin Vaïsse : "Donald Trump est le reflet des angoisses de l'Amérique"
Justin vaïsse
Partagez sur :

A deux semaines des primaires américaines, Anne Sinclair a reçu Justin Vaïsse, spécialiste des Etats-Unis, samedi sur Europe 1.

INTERVIEW

L'ère Barack Obama se termine. En novembre prochain aura lieu l’élection présidentielle américaine. Justin Vaïsse, docteur en Histoire, spécialiste des Etats-Unis et directeur du centre d'analyse, de prévision et de stratégie du Quai d'Orsay, était l'invité d'Anne Sinclair samedi. 

Le cas Trump. Sexiste, raciste, populiste, démagogue ? L'homme est pourtant favori des primaires chez les Républicains et capte l'attention médiatique. "Malheureusement tous les qualificatifs sont exacts", juge l'agrégé d'histoire qui voit Donald Trump comme "le reflet de l'Amérique en transition, des angoisses, des craintes d'une partie de la classe moyenne blanche qui a le sentiment de subir des défaites." Une Amérique qui a perdu les guerres culturelles telles que le mariage homosexuel, la légalisation de la marijuana, l'arrivée d'un noir à la Maison blanche. "En arrière plan, il y a le sentiment d'être les perdants du passage à l'ère numérique, aux nouvelles technologies. C'est l'Amérique qui stagne, qui sent qu'elle est dépassée par les minorités."

Anne Sinclair propose un parallèle avec, en France, "le Front national et des populations déclassées", une option que valide le spécialiste. "On dit en France que la carte du vote Front national est la même carte que celle du chômage. Aux Etats-Unis, c'est la même carte, sinon du chômage, du faible taux d'emploi et de ce déclassement."

Hillary Clinton, la mal-aimée. Du côté des Démocrates, les deux principaux candidats sont Hillary Clinton et Bernie Sanders, un sénateur de 74 ans. "Hillary Clinton apparaît toujours aussi mal aimée et malgré son âge, Bernie Sanders possède une certaine popularité, apparaît plus social, plus nouveau". "Le parti démocrate n'a jamais été de gauche, au sens d'une volonté de réforme sociale. Bernie Sanders représente cette gauche du parti. Mais ses chances de remporter la nomination sont nulles", tranche le spécialiste.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien :